Contradiction d'Al-Outheymîn et Ibn Abd el Wahab : Prophète Nuh avant Idris ?

Publié le par salafya1



Salamu aleykum wa rahmattullah wa barrakattuh

Sharh thalathat al-usûl. Chapitre du troisième principe. Paragraphe de la mission commune à tous les messagers. Pages 148, 149.


Commentaire d'Ibn al 'Uthaymin :

Le "shaykh al-islâm", Muhammad ibn 'Abd al-Wahhâb , vient de démontrer que le premier Messager fut Noé, fondant son argument sur le verset :

" Nous t'avons fais une révélation comme Nous avons fait une révélation à Noé et aux Envoyés après lui "

Tout comme il est attesté dans le hadith authentique sur l'intercession que :

" Certes, les gens viendront vers Noé et lui diront : "Tu es le premier Messager qu'Allâh a envoyer aux gens sur terre ".

Par conséquent aucun Messager n'est venu avant Noé. Nous en déduisant également que les historien situant la parution d'Idrîs avant Noé se sont trompés, et qu'il devient évident qu'Idrîs fait partie des Envoyés qu'Idrîs fait partie des Envoyés de la communauté juive.
Ibid page 149

* Note Ibn Al-'Uthaymîn :

Hadith rapporté par Al-Bukhârî au chapitre du Tawhid, paragraphe : " Les propos qu'Allâh tiendra aux Envoyés au Jour du Jougement. ", et par Muslim, au chapitre de la foi, paragraphe : "Les gens du Paradis occupant le plus bas degré."


__________________________________________________ ___________________

En réalité, il ne s'agit pas d'erreur, mais de zones d'ombres sur lequelles la majeure partie des historiens, spécialistes du Hadith et exégète du Coran se sont prononcés de façons explicite. Le Problème étant de savoir si Idrîs et Ilyâs [Elie] sont une seul et même personne, ou bien s'ils sont deux personne différentes.

Ses références ont de quoi surprendre car dans sa note, il renvoie le lecteur au chapitre du Tawhîd alors que Noé ne figure pas dans se hadith ! Et nous lisons :

" [...] Ils viendront vers Adam et lui diront : "Intercède pour nous auprès de ton Seigneur". Il leur dira : " Je ne suis pas à même de le faire, adressez vous à Abraham, l'ami du Miséricordieux." Ils iront ensuite auprès Abraham [...]."Al-Bukhârî. Chapitre du Tawhîd : Les propos qu'Allâh tiendra aux Envoyés au Jour du Jugement. D'après Bilâl al-Ma'zî, hadith n°7072.


Pourquoi renvoyer le lecteur à ce chapitre puisqu'il ne sert d'aucune façon son commentaire ?


Il suffit d'ouvrir le Sahîh al-Bukhârî au bon endroit, c'est-à-dire au chapitre "Les Envoyés" pour en comprendre la raison.


Après avoir cité le hadith complet sur l'intercession au paragraphe 899, al-Bukhârî ouvre, sur la même page, deux autres paragraphes avec pour titre :


Paragraphe 900 : ( Et Idrîs [Ilyâs] était du nombre des Messagers) (Coran 37/123). On rapporte, d'après Ibn Mas'ûd et Ibn 'Abbâs , qu'Idrîs et Ilyâs sont une seul et même personne.


Paragraphe 901 : " Paragraphe sur Idrîs, l'arrière grand-père de Noé ; selon certains il serait son grand père [...]." Al-Bukhârî. Intitulé n°6 du chapitre des Envoyés (al-anbiyâ). Verset " et Nous avons envoyé Noé à sa communauté." et intitulé n°7 sur Idrîs.
__________________________________________________ ___________

Commentaire d'Ibn Kathir :


"[...] des Messagers dont nous t'avons précédemment narré le récit [...]"

C'est-à-dire avant la révélation de ces versets [4/163,164,165] dans les sourates mecquoises et divers autres.

Les noms des [25] Envoyés cotés dans le Coran sont [dans l'ordre chronolique] :

Adam, Idrîs, Noé, Hûd, Sâlih, Abraham, Loth, Ismaël, Isaac, Jacob, Joseph, Job, Shu'ayb, Moïse, Aaron, Jonas, David, Salomon, Elie [Elyâs], Elisée, Zacharie, Jean, 'Îsâ [Jésus], mais également Dhû-l-Kifl - de l'avis de nombreux exégètes - et chef de file Muhammad . Ibn Kathîr. Tafsîr, Coran 4/163-165


Commentaire d'Ibn Kathir :

Certains lisent " Que la paix soit sur Id-Râsîn. [Idrîs] ", ce qui est la lecture d'Ibn Mas'ûd .

D'autres lisent " Que la paix soit sur Âl-Yâsîn. " c'est à dire Muhammad ".

Dans ce cas Idrîs et Ilyâs désigne une personne et, Il-Yâsîn et Âl-Yâsîn une communauté de gens.

Selon la majorité des éxégètes, Idrîs Ilyâs et Il-Yâsîn ne font qu'un. Il fut un Messager et parut avant Noé.

"Certes Ilyâs, fut du nombre des Messagers. " (Coran 37/123)

Pour d'autres, Idrîs, Ilyâs et Il-Yâsîn, sont une seule et même personne. Il fut un Messager missioné auprès de la communauté israléite et paru après Noé. " Ibn Kathîr. Tafsîr, Coran 37/123, 132.

L'opinion selon laquelle Idrîs parut avant Noé est renforcée par le fait qu'il fut " le premier à avoir écrit et cousu[...] Ibn Hibbân. Chapitre du bien et du bon comportement (al birr wal-ihsân) hadith n°362.

Moïse étant le premier Messager de la communauté juive il est inconcevable que le premier à avoir écrit soit parrut après lui. Chacun sait que les Egyptiens utilisaient les hiéroglyphes comme mode d'écriture bien avant la venue de Moïse.



De plus, Allâh parle dans le Coran des : " feuilles d'Abraham et de Moïse " ( Coran 88/19), ce qui suppose que l'écriture était en usage à leurs époques.


Le hadith de l'intercession :

Commentaire d'Ibn Hajar

Le fait qu'Adam soit mentionné en premier est dû au fait qu'il fut [dans l'ordre chronologique] le Premier Messager ; c'est pour cette raison que les gens viendront après lui en premier. Néanmoins, la priorité donnée à Adam prête à confusion, car Adam était un Envoyé-Messager , il en va de même pour son fils Shays et Idrîs, lesquels parurent avant Noé. Nous avons déjà répondu à ce problème dans le commentaire du hadith du Jâbir [...] La réponse au problème [de primauté de Noé] est contenue dans l'expression " aux gens sur terre " car Adam et ceux mentionnés avec lui n'ont pas été missionnés à tous les gens sur terre[...]

Concernant Adam, Ibn Battâl , adopte l'opinion selon laquelle la primauté de Noé est soit liée au fait que sa communauté avait péri, ou bien que les trois [Adam, Shays et Idrîs] ne furent pas des Messager, mais des Envoyés.

[Al-Qâdî] 'Iyyâd réfute son opinion en faisant valoir le hadith d'Abû Dharr , authentifié par Ibn Hibbân , et dans lequel il est clairement indiqué qu'Adam était un Messager.

Il y est également fait mention que [son fils] Shays reçut une révélation, et ceci est un des critères du statut du Messager. Quant à Idrîs, certains prétendent qu'il parut au sein de la communauté juive, selon eux, il est Ilyâs [Elie], cela est indiqué dans des hadith sur les Envoyés

Une des réponses [sur la singularité de chacun], est que le Message (risâla) d'Adam, s'adressait à ses enfants, lesquels étaient convaincus de l'Unicité d'Allâh et il leur enseigna sa Loi. Quant au Message de Noé, il s'adressait à un peuple d'incroyants qu'il invita à se convertir au Dogme de l'Unicité. [...]

Car Adam était un Envoyé et, de ce fait, sous l'autorité d'une législation [révélée] instituant un rituel ; et c'est de lui que ses enfants que ses enfants tiennent leur instruction. Pour cette raison il est également un Messager vers eux. De fait, Adam est le Premier Messager [...]." Ibn Hajar. Fath al-Barî bi sharh al-Bukhârî 11/442.

Commentaire d'Al-Qastalânî :


L'expression : " Tu es le Premier Messager [envoyé] aux gens sur terre" peut prêter à confusion.

Cela alors qu'il est établi qu'Adam fut un Messager envoyé à ses enfants. Il en va de même pour Idrîs, car tous vécurent avant Noé.

Et je réponds [à cette ambiguîté en disant] que la primauté du message de Noé est restrictive, car il est dit "aux gens sur terre", c'est-à-dire que Noé est le premier Messager qu'Allâh envoya à toute une communauté, [la première] à avoir voué un culte aux idoles.

Cela afin de les exhorter à renoncer au polythéisme et à revenir aux convictions saines du Tawhîd. Les enfants d'Adam n'ont pas connu le polythéisme, le Message de leur père se limitait aux droits et devoirs religieux. De même que toutes les révélations faites à Noé, ne l'ont été qu'après le Déluge, alors que plus personne n'éxistait, exceptés ses proches, comme l'indique le Coran " Et Nous fîmes de sa descandance les seuls survivants." (Coran 37/77) Al-Qastalânî. Al-Ahâdîth al-Qudusiyya. Chapitre n°35 : ce que l'on rapporte au sujet de l'intercession (du Prophète ), pages 341.
__________________________________________________ ___
Extrait du livre : Les Salafites

Conseil Islamique de France (DOM-TOM)

M.Jarman

(article repris sur le forum Aslama)

Publié dans Othaymine

Commenter cet article