Croyance et antropomorphisme

Publié le par salafya1

 

 

Allah tabaraka wa ta^ala dit :

[Sourat 'Ali ^Imran / 110] ce qui signifie : « Vous êtes la meilleure communauté qui ait émergé pour les gens, vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal, et vous avez la croyance en Allah »


La louange est à Allah le Créateur de l'univers, Lui Qui existe de toute éternité, exempt de début et de fin sans endroit, Celui Qui ne meurt pas et Qui ne s'anéantit pas, Celui Qui est exempt du changement, de l'évolution, des défauts et des imperfections, Rien n'est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit. Que Allah honore davantage le bien-aimé de nos coeurs, notre maître Mouhammad, ainsi que sa famille et ses compagnons et qu'Il préserve sa communauté de ce qu'il craint pour elle.


Musulmans, frères et soeurs, soyez en garde et mettez en garde contre les wahhabites.

Soyez en garde contre un groupe égaré qui a pris pour religion d'attribuer le corps à Allah et de L'assimiler à Ses créatures, qui a pris pour chemin de porter atteinte au Prophète et aux vertueux et qui a pris pour voie de déclarer mécréants les musulmans en les accusant d'être associateurs.

Ci-après, nous citons quelques-uns de ces égarés, en montrant certaines de leurs paroles corrompues avec une réplique brève des savants de Ahlou s-Sounnah :


1 - Abdou l-^Aziz Ibnou Baz a dit : « (…) As-Sabouniyy, que Allah le guide, a mentionné l'exemption de Allah du corps, de l' œil, de l'oreille, de la langue et de la trachée artère alors que ce n'est pas la voie de Ahlou s-Sounnah » fin de citation (dans un livre qu'il a appelé Tanbihat hammah ^ala ma katabahou ch-Chaykh Mouhammad ^Aliyy As-Sabouniyy fi Sifati l-Lah ^azza wa jall c'est-à-dire : Remarques importantes sur ce qu'a écrit le Chaykh Mouhammad ^Aliyy As-Sabouniyy à propos des attributs de Allah ^azza wa jall)

Regardez comment ces wahhabites reprochent à Ahlou s-Sounnah d'exempter Allah du corps et des caractéristiques des humains !
Les pseudo salafites sont comme leur leader Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab et son prédécesseur Ibnou Taymiyyah, des gens qui attribuent le corps à Allah et qui L'assimilent à Ses créatures. Ils prétendent que Allah a une image, qu'Il se tient sur Son Trône et que Sa parole est constituée de sons et de lettres, que Allah nous préserve de leur mécréance.

Ibnou l-^Outhaymin a également déclaré explicitement que Allah a deux yeux ! (dans un livre qu'il a appelé à tort ^Aqidatou 'Ahli s-Sounnah c'est-à-dire, selon lui, la croyance de Ahlou s-Sounnah).

Quant aux gens de Ahlou s-Sounnah eux, ils s'attachent à la parole de Allah : ) áóíúÓó ßóãöËúáöåö ÔóìúÁ( qui signifie : « Rien n'est tel que Lui ». Ils s'attachent à la parole des Imams comme l'Imam At-Tahawiyy : « Celui qui qualifie Allah par une des significations des humains a commis de la mécréance ».

2 - Parmi leurs mensonges, les wahhabites prétendent que Allah est localisé dans le ciel et prétendent parfois qu'Il est assis sur le Trône. Parmi ceux-là, il y a Ibnou Baz qui, dans le journal Al-Hajj numéro de Joumada l-'oula 1415 H, page 73 et 74, a dit : « Certes Allah est Lui-même assis sur le Trône » il a interprété ici istawa' par s'asseoir . Parmi eux, il y a aussi leur leader Ibnou Taymiyyah qui a dit que « Allah est au-dessus du Trône ».

Ibnou Baz prétend que le Hafidh Ibnou Hajar se trompe lorsqu'il dit que les gens de Ahlou s-Sounnah sont unanimement d'accord que Allah ta^ala existe sans endroit. Pour qui se prend-il ? Sait-il seulement qui est Al-Hafidh Ibnou Hajar Al-^Asqalaniyy ?

Quant à celui qui est appelé Nasir Al-'Albaniyy, il assimile Allah à une coupole qui entoure le monde ! (dans son livre appelé Sahihou t-targhib wa t-tarhib du Hafidh Al-Moundhiriyy dans son commentaire du livre Fathou l-Bari).

Quant aux gens de Ahlou s-Sounnah eux, ils s'attachent à la parole du Prophète qui signifie : « Allah est de toute éternité et rien d'autre que Lui n'est de toute éternité ». Ils disent comme l'a dit l'Imam At-Tahawiyy : « Allah est exempt des limites, des extrémités, des côtés, des membres et des petits organes ; Il n'est pas concerné par les six directions comme la totalité des créatures » et comme l'a dit notre maître ^Aliyy, que Allah l'agrée : « Allah est de toute éternité et nul endroit n'est de toute éternité et Il est maintenant tel qu'Il est de toute éternité » c'est-à-dire sans endroit.

3 - Parmi leurs faux arguments, il y a le reniement du " ta'wil " à Ahlou s-Sounnah c'est-à-dire l'interprétation des 'ayah moutachabihah (non explicites) par un autre sens que le sens qui vient communément à l'esprit. Ils prétendent que personne ne l'a fait parmi les Salaf. C'est ce qu'a dit Abou Bakr Al-Jaza'iriyy, l'une des têtes des wahhabites dans son livre qu'il appelle à tort Minhajou l-Mouslim, La voie du musulman.

Quant aux gens de Ahlou s-Sounnah eux, ils ont bien pratiqué le ta'wil. Il y a parmi eux les savants du Salaf tels que Ibnou ^Abbas, Ahmad, Malik, Moujahid et Al-Boukhariyy. Les pseudo salafites sont des menteurs sans aucune honte.

Ainsi, Al-Boukhariyy a dit au sujet de la parole de Allah : (koullou chay'in halik 'il-la wajhah) qui signifie : « toute chose sera anéantie sauf Son wajh », il a dit : ('il-la moulkah) c'est-à-dire : « sauf Sa souveraineté ». Il a ainsi donné au mot wajh dans cette 'ayah le sens de moulk c'est-à-dire la souveraineté (dans son Sahih, à propos de l'exégèse de sourat Al-Qasas). Il s'est détourné du sens de « visage » ou de « face ». C'est un ta'wil manifeste.

L'Imam Ahmad, au sujet de : (wa ja'a rabbouka) a dit : (ja'at qoudratouhou) c'est-à-dire : « sont venues des manifestations de Sa toute-puissance ». Il n'a pas dit que Dieu est venu comme le disent les pseudo salafites qui croient que Dieu change ! Allah ne change pas.

D'autre part, le hadith du Prophète lors de son invocation en faveur de Ibnou ^Abbas prouve le mensonge des wahhabites dans leur reniement du ta'wil. Il a dit : (Allahoumma ^allimhou l-hikmata wa ta'wila l-kitab) ce qui signifie : « OAllah, accorde lui la sagesse et la science de l'interprétation du Livre ».[/list:u]
Voici ce que l'un des pseudo salafites appelé Mouhammad Jamil Zaynou pense du ta'wil : « le ta'wil c'est se détourner du sens apparent des 'ayah et des hadith sûrs pour d'autres sens qui sont faux » (dans ce qu'il appelle Minhajou l-firqati n-najiyah wa t-ta'ifati l-mansourah c'est-à-dire d'après lui La voie du groupe sauvé et du clan appuyé par la réussite en page 8 ). Quelle voie faut-il suivre pour être sauvé : la sienne ou celle du Prophète et de son cousin éminent Ibnou ^Abbas ?!

4 - Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab déclare mécréant celui qui dit : « Ya Mouhammad » après sa mort . Il considère cela comme étant de l'association et une adoration d'autre que Allah.

Quant aux gens de Ahlou s-Sounnah eux, ils disent « Ya Mouhammad » partout dans le monde. Ibnou ^Oumar, que Allah les agrée tous les deux, a dit : « Ya Mouhammad » lorsque sa jambe s'est comme paralysée. Cela a été rapporté par Al-Boukhariyy dans Al-'Adabou l-Moufrad ainsi que par Ibnou s-Sounniyy. Même Ibnou Taymiyah l'a rapporté dans son livre Al-Kalimou t-Tayyib, La Bonne Parole en page 120 et il l'a approuvé !
Ainsi, les wahhabites déclarent mécréants Ibnou ^Oumar, Al-Boukhariyy ainsi que leur leader Ibnou Taymiyah qu'ils appellent Chaykhou l-'Islam, allez savoir pourquoi puisqu'il est mécréant d'après eux.

5 Les pseudo salafites déclarent mécréants tous ceux qui font le tawassoul par les prophètes, les saints et les vertueux, c'est-à-dire tous les musulmans qui aiment appliquer ce que le Prophète a enseigné.

Voici ce qu'un pseudo salafite Mouhammad Ahmad Bachmil pense des pires ennemis du Prophète : « Il est surprenant et étrange que Abou Jahl et Abou Lahab ont plus de tawhid et ont une foi plus pure que les musulmans qui font le tawassoul par les saints et les vertueux et qui leur demandent d'intercéder en leur faveur à Allah » (dans son livre Kayfa nafhamou t-tawhid c'est-à-dire : Comment nous comprenons le tawhid en page 16). A qui est-t-il donner des leçons de tawhid ?

Le tawassoul n'est pas une association. Sinon Allah ne nous aurait pas incités à rechercher un moyen intercesseur pour se rapprocher de Son agrément : sourat Al-Ma'idah / 35 (ya 'ayyouha l-Ladhina 'amanou-ttaqou l-Laha wa-btaghou 'ilayhi l-waçila) ce qui signifie : « O vous qui avez cru, craignez Dieu et recherchez pour vous rapprocher de Son agrément un moyen intercesseur ».

6 Les pseudo salafites déclarent mécréants ceux qui font le tabarrouk par les traces physiques honorées.

Le dénommé ^Abdou r-Rahman 'Alou ch-Chaykh, le petit-fils de Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab déclare mécréants les habitants du Cham, du Yémen, de l'Irak et des autres pays musulmans parce qu'il prétend qu'ils adorent les tombes des vertueux. (dans son livre appelé Fathou l-Majid c'est-à-dire d'après lui : Les connaissance accordées par Allah).
Quant aux gens de Ahlou s-Sounnah eux, il font le tawassoul partout dans le monde. Le Prophète a enseigné le tawassoul à cet homme aveugle dont l'histoire est très connue. Dans ce hadith, il y a dit :

((Çááåãø Åäøí ÃÓÃáß æÃÊæÌøå Åáíß ÈäÈíøß ãÍãøÏ äÈíø ÇáÑøÍãÉ . íÇ ãÍãøÏ Åäøí ÃÊæÌøå Èß Åáì ÑÈøí Ýí ÍÇÌÊí áÊõÞÖì áí))

(Allahoumma 'inni 'as'alouka wa 'atawajjahou 'ilayka binabiyyika Mouhammad nabiyyi r-rahmah. Ya Mouhammad, 'inni 'atawajjahou bika 'ila rabbi fi hajati litouqda li) ce qui signifie : « O Allah, je Te demande et je m'adresse à Toi par Ton prophète Mouhammad, le Prophète de la Miséricorde. O Mouhammad, je m'adresse par toi à mon Seigneur pour mon affaire, pour qu'elle me soit réalisée » jusqu'à la fin du hadith. Ce hadith a été rapporté par At-Tabaraniyy, Al-Bayhaqiyy et Ibnou Hajar. Ibnou Kathir, la référence des pseudo salafites, l'a même cité dans Al-Bidayah wa n-Nihayah.[/list:u]

Regarde bien, toi qui est objectif, comment ces wahhabites déclarent mécréants tous les musulmans et ont même pris le parti de Abou Jahl et Abou Lahab qu'ils ont considéré comme étant des gens de tawhid, des croyants, alors qu'ils étaient les plus grands ennemis de Allah et de Son Messager .

7 Les pseudo salafites prétendent qu'il est interdit d'effectuer le voyage dans le but de rendre visite à la tombe du Prophète . (Voir à ce sujet le livre appelé Fatawa 'islamiyyah c'est-à-dire : Avis de jurisprudence islamiques en page 47).

Un de leurs représentants, Abou Bakr Al-Jaza'iriyy a dit : « Les bêtes égorgées pour nourrir les gens à l'occasion de la naissance du Prophète sont d'une interdiction plus grande que la chair du porc ». il a dit cela à l'occasion d'un soi-disant cours dans la Mosquée du Prophète .

Quant aux gens de Ahlou s-Sounnah eux, ils considèrent tous que fêter la naissance du Prophète est une bonne innovation bid^ah haçanah qui a été pratiquée par les musulmans depuis le sixième siècle de l'Hégire. Les savants de l'Islam dans tous les pays musulmans l'ont approuvé. Le Hafidh Ibnou Hajar et le Hafidh As-Souyoutiyy ainsi que As-Sakhawiyy en ont confirmé le caractère permis pour ce qu'il comporte comme manifestations de joie et de félicité pour sa naissance et pour tout ce que cette fête entraîne : le rassemblement des gens afin de réciter le Qour'an et des aperçus des épisodes de sa vie et les exhorter, l'organisation de chants pour faire son éloge, ces chants qui touchent les coeurs et les renforcent dans l'amour du Prophète et l'amour de ses compagnons, ainsi que pour l'incitation à œuvrer pour la religion.[/list:u]
Ibnou Taymiyah encore lui a dit : « Honorer la naissance du Prophète et en faire une fête périodique peut être l'acte de certaines personnes qui auront ainsi une récompense éminente pour les bons objectifs qu'il comprend et pour l'honneur du Prophète que cela entraîne » (dans son livre appelé 'Iqtida'ou s-Siratou l-Moustaqim c'est-à-dire : Ce qu'entraîne la voie de droiture, en page 297). Les wahhabites, en interdisant tout cela se sont opposés à leur premier leader Ibnou Taymiyah qu'ils ont déclaré ainsi égaré.  

8 - Les wahhabites interdisent l'invocation en faveur du Prophète à haute voix à la suite de l'appel à la prière. Ils prétendent que celui qui le fait doit être exécuté !

C'est effectivement ce qu'a fait leur leader Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab avec un muezzin aveugle qui avait une belle voix. Celui-ci avait récité l'invocation en faveur du Prophète, à haute voix à la suite de l'appel à la prière. Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab a ordonné de le tuer, ce qui fut fait. Ceci a été rapporté par le Moufti des Chafi^iyy à La Mecque Honorée Ahmad Ibnou Zayni Dahlan.

Il est aussi arrivé à Damas, il y a plus de quarante ans qu'un de ceux qui suivaient Al-'Albaniyy et qui était wahhabite s'est opposé à un muezzin sunnite parce qu'il avait récité l'invocation en faveur du Prophète à haute voix à la suite de l'appel à la prière. Il lui a dit : « Ceci est interdit. Ceci est semblable au péché de celui qui pratique la fornication avec sa mère ». Il eut alors lieu des altercations et des coups dans la mosquée. Puis, l'affaire a été exposée au Moufti de la Syrie Abou l-Yousr ^Abidin qui a alors interdit à Nasir Al-'Albaniyy et à son groupe d'organiser des cours et il l'a menacé d'être expulsé de Syrie. Alors, qui sème la fitnah chez les musulmans ?

9 - Les wahhabites considèrent qu'il est interdit de porter un hirz, généralement une feuille qui comporte des 'ayah du Qour'an dans une enveloppe imperméable portée au cou . Ils prétendent que c'est une sorte d'association. (Voir le livre appelé Fatawa Islamiyyah de Ibnou Baz, Al-^Outhaymin et Al-Jabrin en page 28 ) .

Quant aux gens de Ahlou s-Sounnah eux, ils considèrent tous que porter les hirz comportant des 'ayah du Qour'an est permis. La preuve est que les compagnons les accrochaient à leurs enfants. ^Abdou l-Lah le fils de l'Imam Ahmad a dit : « Mon père m'a rapporté de Ach-Cha^biyy qu'il a dit : il n'y a pas de mal à rechercher la protection par des 'ayah du Qour'an que l'on porterait sur soi » (dans son livre Al-^Ilal wa Ma^rifatou r-Rijal qui est un livre comportant des questions et des jugements rapportés de l'Imam Ahmad par son fils ^Abdou l-Lah, page 278-279).[/list:u]

10 - Dans le magazine porte-parole des wahhabites, l'auteur dit : « Le guide précédent des ikhwan, ^Oumar At-Tlimsaniyy est quelqu'un qui prêche l'association. Le Chaykh Haçan Al-Banna est semblable à lui parce qu'il était soufi : il suivait la tariqah Chadhouliyyah. Il en est de même de Sa^id Hawwa, celui qui est connu, car il a fait l'éloge de la tariqah Rifa^iyyah, de même que Moustafa As-Siba^iyy » (numéro 830 du 7 au 13 / 1 / 1996, en pages 10 et 11 en appui à la fatwa de Ibnou Baz qui a déclaré mécréant le partit dit des Ikhwan).

Voyez ce que valent les fatwah de Ibnou Baz, le chaykh des wahhabites ! C'est ce qu'il a déclaré au magazine séoudien Al-MajAllah, numéro 806 du 23 - 29/ 7 / 1995 : "les ikhwan al-mouslimoun n'ont pas la bonne croyance" et ce, parce que d'après lui, les Ikhwan n'ont pas la croyance des wahhabites.


La salafya a aussi à sa charge bon nombre d'innovation, qui vont à l'encontre des pratiques islamique pourtant les plus élémentaires:

* leur interdiction de réciter le Qour'an en faveur du mort musulman

* leur reniement de la prophétie de Adam, de Chith et de Idris ^alayhimou s-salam

* leur interdiction de faire le talqin au mort musulman c'est-à-dire de rappeler les témoignages au-dessus de sa tombe après qu'il a été enterré

* leur interdiction de faire le tasbih à l'aide de la soubhah

* l'interdiction de Al-'Albaniyy de porter des bijoux entourant le membre pour la femme tel que la bague et le collier

* l'interdiction de Al-'Albaniyy de faire les ablutions avec plus de un moudd, c'est-à-dire plus du plein de deux mains jointes de taille moyenne

* Al-'Albaniyy encore lui, rend obligatoire aux habitants de la Palestine de quitter la Palestine (dans un article du magazine jordanien Al-Liwa' du 17 / 7 / 1993 en page 16)

* il interdit la visite des vivants aux morts c'est-à-dire à leurs tombes le jour de la Fête sous prétexte que c'est une mauvaise innovation

* tout comme il interdit la visite des vivants aux vivants le jour de la Fête car cela ne serait pas du tout une sounnah mais plutôt une chose innovée, d'après lui

* Nous mentionnons également la déclaration de mécréance des wahhabites à l'encode Sayyid Qoutb (dans le livre appelé Al-Mawridou z-Zoulal fi r-Raddi ^ala dh-Dhilal en page 315 de son auteur lui-aussi prêcheur des wahhabites, ^Abdou l-Lah Ibnou Mouhammad Ad-Douwich)

* Nous mentionnons aussi leur accord avec l'avis de Ibnou Taymiyah qui prétend que l'enfer a une fin

* Ce n'est pas tout, nous citons, sans aucun commentaire ce qu'a dit Ibnou Baz dans son livre appelé Ar-Raça'il wa l-Fatawa An-Niça'iyyah en page 39-41 : « C'est un devoir de fermer la porte de l'enseignement des femmes aux hommes, même dans le cycle primaire »

Commenter cet article

soeurislamya 27/06/2007 14:31

salam alikom wrwb

que dire la hawla wala kouwati illa billahi howa 3ali ou 3adim .

Qu'Allah nous guide amine et les guide amine .

en disant que tout est bida3a , eux même font bida3a , car celui qui suit la sunna la vrai ne sera pas ecarter de la verité . Ils salisent l'image de l'islam , et j'en suis triste . L'Islam est une religion de facilité d'amour et d'egalité , nul contrainte en islam . leur ideologie est trop literaliste .

Qu'Allah nous ( tout les musulmans) guide , nous facilite , et nous remette sur le droit chemin si on est dans l'egarement ( surtout ceux qui pronent etre les vrais salaf) . amine

Merci pour ce blog car sincere , cela fait plusieurs mois que je me attaquer par les amis salafis que je connais , ainsi je sais ce qu'ils pronent et ce sait quoi leur dire .


Qu'Allah nous facilite et nous unis tous avant le jugement dernier amine

salam alikom et prenez soin de vous tous mes cher freres et soeurs fi islam