La Croyance Sunnite

Publié le par salafya1

La Croyance Sunnite

Réponse de Shaykh Amjad Rasheed

(Essai de traduction)

 

 


 



Q.J’aimerais savoir quelle est la croyance des Gens de la Sunna (Ahl al-Sunna) ? Est-il correct de croire qu’Allâh est partout ? Quelle est la différence entre la croyance des salafis et celle des Gens de la Sunna ?

 


 


R. La réponse à la question nécessite des détails et des explications, et il est obligatoire pour celui qui interroge d’apprendre [ce qu’il ou elle a demandé] auprès d’un professeur digne de confiance d’après la voie des Sunnites (Ahl al-Sunna wal Jamaa’ah), qui sont [représentés par] les Acharites et les Maturidites ([qui sont les écoles] attribuées aux deux Imams Abu-l-Hasan al-Ash’ari et Abu Mansur al-Maturidi).

En agissant de la sorte, [l’interrogateur] apprendra la croyance (‘aqida) des Sunnites (Ahl al-Sunna wal Jamaa’ah) et aussi comment d’autres ont pu s’y opposer dans certaines croyances. S’il ne lui est pas possible d’apprendre directement [auprès d’un professeur], alors il (ou elle) devrait au moins lire un livre traitant du sujet comme le Credo de Jérusalem (al ‘Aqida al-Qudsiyya), de l’Imam al-Ghazali, qui est imprimé au début du livre Ihya ‘Ulum al-Din, [1] ou encore Kubra al-Yaqiniyya al-Kawniyya, du grand savant, Dr. Muhammad Saa’id Ramadan al-Bouti. [2] Cependant, ce qui ne pourra être complètement assimilé devra être laissé de côté, ainsi je dis :

 



La Croyance Sunnite

 



Ce qu’il est obligatoire de croire pour tous les Musulmans est qu’Allâh est parfait dans Son entité, Ses noms et attributs, et qu’Il transcende tous les attributs qui ne lui siéent pas, qu’Il soit exalté. Ainsi, L’espace et le temps ne le contiennent pas ; Il les a plutôt créés tous les deux. Ni Son entité, ni Ses attributs ne ressemblent à ceux de Sa création. Rien ne Lui est semblable, et Il entend et voit tout. (42 :11)

Ni les cieux, ni la terre ne le contiennent, et Il n’est pas décrit en disant que Son entité est littéralement au-dessus du ciel. Il est plutôt au-dessus de tout par Son Immense Puissance et Sa Sublime Sagesse. [Le fait qu’Il ne soit pas au-dessus du ciel est prouvé par ce] qu’il (que la bénédiction et la paix soient sur lui) a dit dans un hadith rigoureusement authentifié rapporté par l’imam Muslim qui relate : “ Tu est l’Extérieur (adh-Dhahir) il n’y a rien au-dessus de Toi, et Tu est l’Intérieur (al-Batîn) il n’y a rien en dessous de Toi. ” [3] Il ne faut pas dire qu’Allâh possède un wajh (lit : “ visage ”) ou une yad (lit : “ main ”) dans le sens littéral de ces termes car leur signification en arabe désigne des membres reliés au corps, et que l’on peut séparer de celui-ci, et notre Seigneur est bien au-dessus de cela.

Toute mention de wajh (lit : “visage”), ‘ayn (lit : “oeil”), yad (lit : “main”), et qadam (lit : “pied”) comme c’est le cas dans certains nobles versets et hadiths authentiques est interprétée d’après une signification qui sied à l’entité d’Allâh le Très Haut. Par exemple, dans Sa Parole - qu’Il soit exalté - “ Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, [Seule] subsistera La Face [Wajh] de Ton Seigneur, plein de Majesté et de Noblesse.” (55 : 26-27) Ce qui est désigné par wajh (lit : “visage”) est en fait Lui-même (Son entité) - qu’Il soit exalté - (en d’autres termes, “Tout en dehors d’Allâh périra”) ; ce verset ne peut rien signifier d’autre. Dans la langue arabe, wajh peut désigner l’entité. Autrement, [si on interprète wajh par “face” par exemple], cela signifierait que son entité est divisible et qu’une partie périra. C’est impossible à la fois du point de vue légal et rationnel et il n’est pas permis d’y croire.

Un autre exemple est Sa Parole - qu’Il soit exalté - à propos de l’arche de notre Maître Nuh (que la paix soit sur lui), “Elle a vogué sous nos ‘Yeux’” (54 : 14). [La préposition ba’] ne signifie pas que l’œil contient physiquement l’arche, ni qu’Allâh possède un ‘ayn (lit : “oeil”) au sens propre du terme et que l’arche vogue à l’intérieur de celui-ci. Ce qui est plutôt signalé par ce verset, c’est que l’arche vogue sous l’attention et la protection d’Allâh afin qu’elle ne coule pas comme c’est le cas pour le reste durant ce moment particulier. Dans la langue arabe, ‘ayn, peut-être utilisé pour désigner la protection et l’attention.

Est-il permis de croire qu’Allâh est partout ?

La croyance selon laquelle Allâh - qu’Il soit exalté - serait partout est complètement fausse et il est interdit de la soutenir. Ce qu’il est plutôt obligatoire de croire, (comme mentionné ci-dessus), c’est qu’Allâh transcende le fait d’occuper l’espace et il obligatoire d’interdire à quiconque de dire autrement, car [toute autre opinion] constitue de l’anthropomorphisme [4], ce qui est complètement incorrect.

Un exemple [d’anthropomorphisme] est ce que certaines personnes du commun disent par ici (avec l’intention de vénérer Allâh), “Gloire à Celui qui est à Sa place.” Il est obligatoire de leur expliquer l’erreur contenue dans une telle expression et de les guider vers ce qui est correct.

Cependant, si le Musulman croit qu’Allâh est partout par Sa Science, voulant dire qu’Il (Gloire à Lui) sait tout, quelque soit le lieu ou le moment, alors cette croyance est correcte et correspond à ce qui a été dit par Allâh - qu’Il soit exalté - dans Sa Parole, “Il est avec vous où que vous soyez” (54 : 4) c’est-à-dire : “Il est avec vous par Sa Science de telle sorte que nul ne lui est caché parmi Sa création.”

Différence entre la croyance Sunnite et la croyance Salafie :


En ce qui concerne la différence entre la croyance des Sunnites (Ahl al-Sunna wa al-Jama’ah) et celle des salafis ([les salafis], sont un groupe de musulmans qui prétendent se référer aux pieux prédécesseurs (al-salaf al-salih) en terme de croyance, alors qu’en réalité, ils vont à leur encontre dans les domaines où ils prétendent être en accord avec eux, comme je vais l’expliquer dans ce qui suit), les Salafis s’opposent aux Sunnites dans certains aspects traités ci-dessus, comme dans la croyance qu’Allâh possède un wajh (“visage”), ‘ayn (“œil”), yad (“main”) et qadam (“pied”) au sens littéral de ses termes. [Ils s’opposent aussi au Sunnites en croyant] que l’Essence d’Allâh est littéralement au-dessus des cieux, en citant comme preuve certains versets et hadîths, tout en se trompant dans leur interprétation.

La position des prédécesseurs parmi les Compagnons, les Suivants, et les Imams que l’on suit est plutôt qu’Allâh transcende le sens littéral des expressions susmentionnés à cause de l’anthropomorphisme qu’elles sous-entendent, car, comme expliqué plus tôt, les versets et les hadiths qui soutiennent cet avis sont interprétés en accord avec des significations qui sied à la Majesté d’Allâh.

Certains savants des premières générations (qu’Allâh les agrée) ont explicitement mentionné ces explications tandis que d’autres sont restés silencieux et se sont contentés de croire qu’Allâh transcende ces fausses significations, et ces deux approches sont acceptables. [5]

Quant à croire qu’Allâh est caractérisé littéralement par ce qui est cité plus haut, cette position est complètement erronée et va à l’encontre de la vaste majorité des Imâms des Musulmans de tout temps et de tout lieu. Parmi les livres utiles sur le sujet, nous pouvons citer : Daf‘u Shubah al-Tashbih bi-Akuff al-Tanzih, par l’imam hanbalite et le maître du hadith, Ibn al Jawzi ainsi que Idah al-Dalil fi Qat‘i Hujaj Ahl al-Ta‘til par le grand imam shafi’ite, Badr al-Din b. Jama‘ah. Ces deux livres ont été publiés. [6]

Amjad Rasheed

Amman, Jordan

(Traduit en anglais par Hamza Karamali)

Notes du Traducteur :

[1] Il a été traduit dans le Livre V de « the Reliance of the travellers » et aussi à l’arrière du livret, Becoming a Muslim, tous deux par Nuh Ha Mim Keller. Il y a aussi une brève synthèse du crédo Sunnite dans The Key to the Garden, par l’imâm Habib Mashhur al-Haddad (traduit par le Dr Mostafa al Badawi) consultable en français.
[2] Malheureusement, cela n’a pas été traduit en anglais.

[3] Pour une explication détaillée de la raison pour laquelle il n’est pas permis aux Musulmans de croire qu’Allâh est littéralement dans le ciel, voir l’article « Est il permis de croire qu'Allah est dans le ciel au sens littéral? » par Nuh Ha Mim Keller.

[4] Anthropomorphisme (tashbeeh) signifie comparer Allâh à Sa création.

[5] Pour un excellent compte-rendu amplement documenté sur la position des premiers musulmans sur les Attributs d’Allâh, voir « Litteralism and the Attributes of Allâh » par Nuh Ha Mim Keller. L’article peut être consulté sur www.masud.co.uk

[6] Malheureusement aucun de ces livres n’ont été traduits.



وَلَوْ سَلَّمَ سَاهِيًا إنْ بَعْدَ إمَامِهِ لَزِمَهُ السَّهْوُ وَإِلَّا لَاالسؤال : أريد أن أعرف ما هي عقيدة أهل السنة ؟ هل الاعتقاد أن الله في كل مكان اعتقاد صحيح ؟ وما الفرق بين عقيدة السلفية وعقيدة أهل السنة ؟ ال جواب : جوابُ هذا السؤال يحتاج إلى تفصيل وشرح ، والواجبُ على السائل أن يتعلم ذلك من شيخ موثوق على مذهب أهل السنة وهم الأشاعرة والماتريدية نسبة للإمامين أبي الحسن الأشعري وأبي منصور الماتريدي ، فيعرف بذلك عقيدةَ أهل السنة وما خالف فيه غيرهم من الاعتقادات ، فإن لم يتيسر له التعلمُ مباشرةً فلا أقل من أن يقرأ كتاباً في ذلك ككتاب "العقيدة القدسية" للإمام الغزالي ، وهو مطبوعٌ في أول كتاب "إحياء علوم الدين" أو يقرأ غيره من الكتب ، كـ"كبرى اليقينيات الكونية" للعلامة الدكتور محمد سعيد البوطي . ولكن ما يدرك كله لا يترك جله فأقول : الواجبُ على جميع المسلمين اعتقادُه هو كمالُ الله تعالى في ذاته وأسمائه وصفاته ، وتنـزيهه تعالى عن كل وصف لا يليق به سبحانه ، فلا يحويه سبحانه مكانٌ ولا زمانٌ بل هو خالقهما ، ولا تشبه ذاتُه وصفاتُه شيئاً من خلقه ( ليس كمثله شيء وهو السميع البصير ) ، فلا تحويه السماء ولا الأرض، ولا يوصف بأنه فوق السماء بذاته حقيقة ، بل هو فوق كلِّ شيء بعظيم قدرته وباهر حكمته ، كما قال صلى الله عليه وسلم في الحديث الصحيح الذي يرويه الإمام مسلم :" ... وأنت الظاهر فليس فوقك شيء ، وأنت الباطن فليس دُونك – أي : تحتك - شيء ". ولا يقال لله وجه وعين ويد وقدم حقيقة ؛ لأن حقيقة هذه الأشياء في لغة العرب تعني الجارحة التي تتصل بالبدن وقد تنفصل عنه، وحاشا ربنا من هذا ، وما جاء في بعض الآيات الكريمات وصحيح الأحاديث النبوية مما فيه ذكر الوجه والعين واليد والقدم كلُّه محمولٌ على معاني تليق بذات الله تعالى ، وذلك كقوله تعالى ( كلُّ مَن عليها فانٍ ، ويبقى وجهُ ربك ذو الجلال والإكرام ) فالمراد بالوجه في الآية هو ذاته سبحانه ، أي: سيفنى كلُّ شيء دون الله، لا يراد به غير ذلك ، والوجه يعبر به عن الذات في لغة العرب . وإلا لزم عليه تبعيضُ ذاته سبحانه وفناءُ بعضها ، وهذا مستحيلٌ عقلاً وشرعاً ولا يجوز لأحد اعتقاده ، وكقوله تعالى عن سفينة سيدنا نوح عليه الصلاة والسلام ( تجري بأعيننا ) فليس المراد بذلك الظرفية وأن لله عيناً حقيقة والسفينة تجري فيها ، فلا يعتقد ذلك إلا جاهل عديم التعظيم لله ، ولكن المراد أن السفينة تجري برعاية الله وحفظه ، فلن يصيبها الغرق الذي أصاب كلَّ شيء وقتئذ ، والعين يعبر بها عن الحفظ والرعاية في لغة العرب . والاعتقادُ بأن الله تعالى في كلِّ مكان بذاته اعتقادٌ باطلٌ لا يجوز لأحد القول به ، بل الواجبُ اعتقادُه كما تقدم هو تنـزيهُ الله تعالى عن أن يكون في مكان ، ويجب الإنكار على من يقول بخلاف ذلك ؛ لأنه تشبيه للحق بالخلق وهو باطل . ومن هذا قولُ بعض جهلة العوام عندما يريدون تعظيمَ الله بالكلام ( سبحانه في مكانه ) فيجب بيان خطأ هذه العبارة وتوجيههم للصواب . أما أن يعتقد المسلم أن الله تعالى في كلِّ مكان بعلمه ، بمعنى أنه يعلم سبحانه كلّّ شيء في كلِّ وقت وفي كلِّ مكان فهذا اعتقاد صحيح ، وهو معنى قوله تعالى ( وهو معكم أينما كنتم ) أي : هو معكم بعلمه ، فلا يخفى عليه سبحانه شيء من خلقه . وأما الفرق بين عقيدة أهل السنة وعقيدة السلفية ( وهم جماعةٌ من المسلمين يدعون الانتساب إلى السلف الصالح في الاعتقاد ، مع أنهم في الحقيقة يخالفون السلفَ الصالحَ في بعض ما يدعون موافقتهم فيه، كما سأبين بعضه هنا ) فالسلفية يخالفون أهلَ السنةِ في بعض ما قدمته من اعتقاد الوجه والعين واليد والقدم لله تعالى على الحقيقة ، وأنه سبحانه فوق السماء بذاته حقيقة ، مستدلين على ذلك ببعض الآيات والأحاديث ، وهم مخطئون في فهمها ، بل الذي عليه السلف الصالح من الصحابة والتابعين والأئمة المتبعين هو تنـزيهُ الله تعالى عن حقيقة هذه الأشياء المذكورة ؛ لما فيها من التشبيه الباطل ، ولأن الآيات والأحاديث التي ذَكرت هذه الأمور محمولةٌ على معانٍ تليق بذاته سبحانه كما تقدم بيانه ، لكن منهم - أعني علماء - السلف الصالح رضي الله عنهم مَن يصرح بهذه المعاني ومنهم من يسكت ويكتفي بتنـزيه الله تعالى عن المعاني الباطلة ، وكلا الأمرين حسنٌ ، أما أن يعتقد الشخص أن هذه الأمور المذكورة يتصف بها الله حقيقة فهذا باطل من القول ومخالف لما عليه جماهير أئمة المسلمين في كلِّ عصر ومصر . ومن الكتب المفيدة في هذا الموضوع كتابُ الإمام الحافظ ابن الجوزي الحنبلي وهو "دفع شبه التشبيه بأكف التنـزيه" وكتابُ الإمام الكبير بدر الدين ابن جماعة الشافعي وهو "إيضاح الدليل في قطع حجج أهل التعطيل" ، وكلا الكتابين مطبوعان .

En ce qui concerne la différence entre la croyance des Sunnites () et celle des salafis ([les salafis], sont un groupe de musulmans qui prétendent se référer aux pieux prédécesseurs () en terme de croyance, alors qu’en réalité, ils vont à leur encontre dans les domaines où ils prétendent être en accord avec eux, comme je vais l’expliquer dans ce qui suit), les Salafis s’opposent aux Sunnites dans certains aspects traités ci-dessus, comme dans la croyance qu’Allâh possède un (“visage”), (“œil”), yad (“main”) et (“pied”) au sens littéral de ses termes. [Ils s’opposent aussi au Sunnites en croyant] que l’Essence d’Allâh est littéralement au-dessus des cieux, en citant comme preuve certains versets et hadîths, tout en se trompant dans leur interprétation. La position des prédécesseurs parmi les Compagnons, les Suivants, et les Imams que l’on suit est plutôt qu’Allâh transcende le sens littéral des expressions susmentionnés à cause de l’anthropomorphisme qu’elles sous-entendent, car, comme expliqué plus tôt, les versets et les hadiths qui soutiennent cet avis sont interprétés en accord avec des significations qui sied à la Majesté d’Allâh. Certains savants des premières générations (qu’Allâh les agrée) ont explicitement mentionné ces explications tandis que d’autres sont restés silencieux et se sont contentés de croire qu’Allâh transcende ces fausses significations, et ces deux approches sont acceptables. [5] Quant à croire qu’Allâh est caractérisé littéralement par ce qui est cité plus haut, cette position est complètement erronée et va à l’encontre de la vaste majorité des Imâms des Musulmans de tout temps et de tout lieu. Parmi les livres utiles sur le sujet, nous pouvons citer : , par l’imam hanbalite et le maître du hadith, Ibn al Jawzi ainsi que par le grand imam shafi’ite, Badr al-Din b. Jama‘ah. Ces deux livres ont été publiés. [6]Amjad RasheedAmman, Jordan(Traduit en anglais par Hamza Karamali)
Notes du Traducteur : [1] Il a été traduit dans le Livre V de « the Reliance of the travellers » et aussi à l’arrière du livret, Becoming a Muslim, tous deux par Nuh Ha Mim Keller. Il y a aussi une brève synthèse du crédo Sunnite dans The Key to the Garden, par l’imâm Habib Mashhur al-Haddad (traduit par le Dr Mostafa al Badawi) consultable en français.[2] Malheureusement, cela n’a pas été traduit en anglais.[3] Pour une explication détaillée de la raison pour laquelle il n’est pas permis aux Musulmans de croire qu’Allâh est littéralement dans le ciel, voir l’article « Est il permis de croire qu'Allah est dans le ciel au sens littéral? » par Nuh Ha Mim Keller. [4] Anthropomorphisme (tashbeeh) signifie comparer Allâh à Sa création.[5] Pour un excellent compte-rendu amplement documenté sur la position des premiers musulmans sur les Attributs d’Allâh, voir « Litteralism and the Attributes of Allâh » par Nuh Ha Mim Keller. L’article peut être consulté sur [6] Malheureusement aucun de ces livres n’ont été traduits.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ahl sunna wal jama'aa 02/10/2006 22:34

Qu'allah vous guide

princes muslima 12/08/2006 17:30

salam alkm wa rhamaLah
 
qu'ALlah nous guide !! je comprend pas comment on peut affirmer une chose alor quon a la prueve formelle du contraire devan son nez

Un FrÚre 10/08/2006 19:26

salam aleykoumapparement il y'a une petite erreur:  l'article est sans dessus dessous il y'a une partie de la réponse sous l'arabe et l'arabe est au milieu des notesbarakallahufikum