FAWTAS SANS DALILS: Al Bani: Toucher le sexe de son épouse n'annule pas les ablutions

Publié le par salafya1

FATWAS SANS DALILS: ALBANI



On a demandé à shaikh Al-Albani :

« Est-ce que le fait de toucher le sexe de son épouse, et inversement, annule les ablutions ? "

Le shaikh a répondu :

si cela est fait avec désir, cela annule les ablutions, sinon non. »

Silsila al-huda wa nur 2


Conclusion:

Nombre de versets: 0

Nombre de Hadiths: 0

Nombre d'opinion de sa propre tête et d'accusations sans preuves: tout le texte.

Conclusion: Nombre de dalils: 0



Donner un avis de jurisprudence (fatwa) sans science.

Il est interdit de donner un avis de jurisprudence (fatwa) sans science même si elle s'est avérée correcte, selon ce qui est dit dans le hadith :

  من قال في القرءان برأيه فقد أخطأ ولو أصاب

(man qala fi l-qour'ani bira'yihi faqad 'akhta'a wa law 'asab)

[rapporté par At-Tirmidhiyy] ce qui signifie : "Celui qui interprète le Qour'an selon son avis personnel, il a commis une erreur même si ce qu'il a dit est correct", et dans le hadith :

  من أفتى بغير علم لعنته ملائكة السماء والأرض

 (man ‘afta bi ghayri ^ilmin la^anathou mala’ikatou s-sama)

[rapporté par Ibnou ^Açakir] ce qui signifie : "Celui qui donne une fatwa sans science, les anges du ciel et de la terre le maudissent".

Publié dans Fatwas Wahabi (salafi)

Commenter cet article

elbakkayg 25/12/2014 21:51

Salam alaykoum,

Le Prophète (salallahu alayhi wa salam) à dit :

"Ne fait pas parti de nous, celui qui n’honore pas les plus âgés parmi nous, n’est pas miséricordieux envers nos jeunes et ne reconnaît pas les droits des savants" Rapporté par l’imam Ahmad dans son Mousned, ainsi que son fils ‘Abdallah et el Hakem.


Sur le fait de toucher ses parties intimes, tirer du livre "la description des ablutions du prophète » p. 52 à 56 de cheikh Al Albani (rahimou allah) :

Page 52 à 56 :
conformement au hadith de busra bint safwan (Radi Allâhu Anhou) qui rapporte que le Prophète (salallahu alayhi wa salam) a dit :

"Celui qui touche ses parties génitales, qu'il ne prie pas temps qu'il n'a pas fait ses ablutions."Rapporté par les cinq (Les cinq sont Abou Daoud, AN-Nassaï, At-Tirmidhy, Ibn Majah et Ahmad) et authentifié par Al Thirmidhi.

Al bukhary a dit :

Et c'est ce qui a de plus authentique concernant ce chapitre.Il est également rapporté par Malik, Al-Shafi'i, Ahmad et autres

Abu Hurayra (Radi Allâhu Anhou) rapporte que le Prophète (salallahu alayhi wa salam) a dit : "Celui qui touche ses parties génitales avec ses mains sans qu'il n'y ai un tissu entre eux, il doit obligatoirement refaire ses ablutions".


'Amr ibn Shu'ayb rapporte selon son père, selon son grand père :

" Tout homme ayant touché ses parties génitales qu'il fasse ses ablutions, et toute femme ayant touché ses parties génitales qu'elle fasse ses ablutions."rapporté par Ahmad.


Ibn al Qayyim a dit :
Al Hazimi a dit : " cette chaine de narrateurs est authentique et les Hanafi disent que le fait de toucher ses parties génitales n'annule pas les ablutions ; conformement au hadith de Talq :

"Qu'un homme questionna le Prophète à propos d'un homme qui touche ses parties, doit il faire ses ablutions?" Il dit : " Non , car c'est une partie de ton corps."
Rapporté par les cinqs (Les cinq sont Abou Daoud, AN-Nassaï, At-Tirmidhy, Ibn Majah et Ahmad)
et authentifié par Ibn Hibban.Ibn al Madini a dit : " Il est meilleur que le hadith de Busra."

Les sept sont les cinq mentionnés, plus Al-Boukhari et Moslim.

Sheykh al Albany commente enfin de page :

Je dis :Sa parole : "Non, car c'est une partie de ton corps.", montre (clairement) qu'il n'est pas obligatoire de reffaire ses ablutions que lorsqu'on touche ses parties génitales avec envie (sh-ahwa).

Et ainsi, on peut concilier entre les deux hadiths (celui qui annule les ablutions et celui qui ne les annule pas) et c'est aussi l'opinion du Sheykh de l'Islam Ibn Taymiyya dans certains de ses livres.

elbakkayg 25/12/2014 21:29

Salam alaykoum,

Fatwa de Cheikh Ibn Jibrîn tirée de Al-Lu’lu’ul-Makîn min Fatâwâ Ibn Jibrîn (Page 76 à 77).

Q : Le fait de toucher son sexe annule-t-il les ablutions ? En effet, j’ai entendu dire que cela ne les annulait pas : est-ce exact ?


R : Deux hadiths ont été rapportés concernant le fait de toucher son sexe. L’un stipule que cela annule les ablutions[1], l’autre, que cela ne les annule pas[2].

Par précaution, c’est le premier hadith qui est mis en pratique, en plus du fait que certains Compagnons l’ont mis en pratique. Si une personne ne renouvelle pas ses ablutions après avoir touché son sexe pensant que cela ne les annule pas, sa prière est valide. Par contre, si elle le touche afin d’éveiller ses désirs, cela annule les ablutions selon l’avis le plus proche de la vérité.

[1] C’est le hadith de Busra bint Safwân qu’elle attribue au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui : « Quiconque touche son sexe, qu’il renouvelle ses ablutions. » Rapporté par Ahmad (6/406), Abû Dâwûd, n°181 ; At-Tirmidhî, n°82 ; An-Nassâ’î n°444, 445, 446, 447 ; Ibn Mâjah, n°479 et c’est un hadith authentique.

[2] C’est le hadith de Qays ibn Talq d’après son père, qu’Allah l’agrée, qui a dit : « Nous vînmes au Prophète d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, et un homme qui semblait être un bédouin vint et lui dit : « Ô Prophète d’Allah ! Que penses-tu d’un homme qui touche son sexe après avoir accompli les ablutions ? » Il dit : « Ton sexe n’est qu’un bout de chair faisant partie de ton corps. » Rapporté par Ahmad (4/22) ; Abû Dâwûd n°182, At-Tirmidhî n°85 ; Ibn Mâjah n°483. Al-Bayhaqî a dit : « Pour donner l’avantage au hadith de Busra (voir plus haut) sur le hadith de Talq, il suffit de voir que ce dernier n’a été rapporté par aucun des deux cheikhs (Al-Bukhârî et Muslim), et que ceux-ci n’ont pas rapporté de hadiths basés sur les personnes formant sa chaîne de rapporteurs. Quant au hadith de Busra, ils se sont basés sur tous ses rapporteurs (pour d’autres hadiths), sans pour autant inclure ce hadith dans leurs ouvrages (les deux Sahîh), car il existe une confusion entre ‘Arwa et Hishâm ibn ‘Arwa. Mais cette confusion n’empêche pas de considérer le hadith authentique, même s’il ne répond pas parfaitement aux conditions [d’authenticité] des deux cheikhs. » Abû Dâwûd a dit : « J’ai demandé à Ahmad (ibn Hanbal) : « Le hadith de Busra n’est pas authentique ? » Il répondit : « Au contraire, il est authentique. » Voir At-Talkhîs ul-Habîr, vol.1, pp135-136.



Et Allah est le Plus Savant

question 19/05/2007 21:47

salemalykoum salafya admin
eske tu considère les salafis comme étant des musulmans? (juste par curiosité, je te pose la question) ;)
merci de me répondre s

salafya1 20/05/2007 00:05

wa alaykoum salam, nous ne rendons mécréant personne. C'est eux qui ont fait le choix de se mettre en marge de la pratique de l'Islam, ils n'ont donc qu'à s'en prendre qu'à eux-même.

salafya admin 26/03/2007 15:28

wa alaykoum salam.

Très sage intervention mon frère.
Nous ne dénigrons pas les musulmans, nous mettons en garde et nous prévenons contre les dangers de cette secte.

On ne peut raisonnablement pas considérer albani comme un savant, au vu des tissus d'erreur qu'il a commit, qu'un simple étudiant en science islamique ne ferait pas.

Mais cependant, cela ne lui enlève en rien en son statut de musulman, machaAllah.

Nous faison la distinction entre la secte salafi qui est à combattre, et les musulmans (dont albani entre autre) pour lesquels nous devons faire dou3a, aussi bien pour les vivants parmi eux que parmi les morts.

En aucun cas, on ne se permet de dénigrer, ou de vouloir le discréditer. Il s'agit ici d'une affaire de religion, et non pas d'une histoire d'individu.

Que Dieu lui accorde Sa Miséricorde ainsi qu'à tous les musulmans.

Rabah alias Abou Hourayra 26/03/2007 11:11

Salam Alaykoum.

Une question.

Etes-vous sûre que c'est une fatwa qui a été donnée sans Dalil ? Peut-être que le Cheykh Albany Rahimahou Allah a déjà émis cette fatwa mais qu'à ce moment il a peut-être donné une référence vers un livre ?

Je ne suis pas Salafi, mais bien que cheykh Albani ai pu commettre des erreurs, je pense que c'est quelqu'un de bon et sincère, et Allah est plus savant.

Je souhaite vivement que dans ce blogue on garde un certain registre posé lorsque l'on parle des savants. Leur travail est souvent très difficile, et on doit faire dou3a pour eux afin qu'Allah les aide et les inspire correctement pour le salut de notre communauté inchallah Salam Alaykoum.