Le wahhabisme et sa croyance

Publié le par salafya1


Le wahhabisme
(les anti-doctrinaux)
[1]

Par sidi Tarik.

Après avoir mis l'accent sur l'importance pour un musulman (Muqallid) de suivre une doctrine pour préserver sa religion et après avoir montré le danger de la mauvaise interprétation des textes et définit les conditions de la fatwa en Islam sunnite, nous abordons ici ls principes et les bases d'un mouvement dangereux qui connaît une expansion vertigineuse surtout chez les jeunes, profitant d'une situation politico-socio-écomique dégradée (du monde musulman) et du manque d'autorité religieuse compétente et reconnue en la matière.

Les wahhabites soutenus depuis leur apparition par les américains et les britanniques ont su profiter du pétrodollar pour exporter leur idéologie dans le monde.


Doctrine des wahabbis et circonstances de leur apparition

Les wahhabis ne sont à la Mecque que depuis 1750. Avant, les territoires sacrés étaient sous l'autorité religieuse de la descendance du Prophète (paix et salut sur lui) et sous l’autorité politique et administrative de la porte sublime (l’empire Ottoman). On pratiquait alors librement les Mawâlîd (célébration de la naissance du Prophète) dans la mosquée sacrée et on visitait sans restriction le tombeau du Prophète (paix et salut sur lui)...

Le « Kitâb al-Tawhîd » ou "
Traité de l'unicité divine " de Muhammad Ibn ‘Abd Al Wahhâb An-nadjdî est considéré comme l'ouvrage de référence de la théologie wahhabite.

Le wahabbisme fait partie de ce que certains savants sunnite spécialistes[2] appellent « Assalafiyya A-nnassiyya »[3] ; c'est-à-dire la « salafiyya » qui se contente strictement du texte [4] et donc impose un traitement juridique vertical à toute affaire, indépendamment du temps et de l’espace. Le Wahhabbisme se caractérise entre autre par les points doctrinaux suivants:
  • Renier le fait qu’un musulman doit suivre une des quatre écoles (madhâhib),
  • Permettre à tout Muqallid d’accéder à l’effort juridique (Ijtihâd ) sans considération des normes et règles émises par les savants des quatre doctrines et autres (ce qui est très dangereux),
  • Étendre la notion d’innovation blâmable ou égarée à de nombreuses choses nouvelles, même licites (sans considération des règles prescrites par les anciens savants de la sunna pour distinguer les différents types d’innovation)
  • Renier le tawassul : les savants de la « salafiyya Fiqhiyya » rapportent eux, plus de dix sept preuves découlant du Coran et de la Sunna à propos des mèrites de la supplication de Dieu par la faveur du Messager ou des saints vivants ou morts)
  • Dire qu’ils sont « le groupe sauvé » et que tous ceux qui ne sont pas d’accords avec eux sont des égarés.
  • Et surtout accuser les soufis, les ash ‘arites et beaucoup de musulmans de mécréance (kufr) et d’hérésie.
Les wahabbis ont été soutenus et utilisés par les britanniques pour contrôler l'Arabie et affaiblir l’empire ottoman (surnommé l’homme malade à l’époque)...

Les circonstances de leur apparition sont liées à un besoin de réforme sociale et religieuse d’une société marquée à l’époque par les superstitions et l’ignorance… Ils ont essayé donc de se baser sur leurs propres efforts juridiques pour construire une doctrine puriste qui va jusqu’à nier les quatre doctrines reconnues par l’ensemble de la Oumma (communauté).
Ils ont été surtout favorisés par les tendances du nationalisme arabe (une identité arabe contre l’empire Ottoman) .

Le prophète de l’Islam paix et salut sur lui avait dit après avoir béni toutes les régions excepté le plateau du Nedjd: « Du Nedjd se lèvera la corne du Satan »

Le prophète (paix et salut sur lui) avait dit: il sortira de Nedjd des gens qui ne comprenne du Coran que l'extérieur, le sens du Coran ne parvient pas à leur cœur.....Ceci pour faire allusion au Khawârij [5].

Le wahabbisme a contaminé le monde musulman en masse:
Depuis les années soixante, la famille royale saoudienne et ses alliés wahhabites s'emploient à une politique active de prosélytisme international, propageant la conception wahhabite au delà des frontières du royaume. Grâce aux importantes ressources financières dont elle dispose, l'Arabie saoudite entend favoriser une idéologisation, selon la conception wahhabite, d'Etats tels que le Pakistan et le Soudan.

Ainsi, l'Arabie Saoudite a financé directement la création et le développement de mouvements islamistes radicaux poussant parallèlement certains mouvements islamistes à une radicalisation dogmatique et politique. Du Daghestan à l'Algérie en passant par l'Afghanistan, de nombreux groupes islamistes ont pu bénéficier des largesses saoudiennes, ce qui ne veut pas dire que tous les groupes qui ont reçu des financements du royaume saoudien se réclament de la tendance wahhabite ou que ceux qui ont effectivement adopté les préceptes du wahhabisme sont des mouvements importants ou influents dans les sphères religieuses et politiques des Etats musulmans.


(Les livres du wahhabisme sont largement répandus (des auteurs comme Abu-bakr Al-jazâirî ou Al-albânî,vont même jusqu’à réfuter certains hadîth du Sahîh Al-bukhârî…) Quelques ouvrages wahabbis de référence sont parfois distribués gratuitement et gracieusement dans les mosquées (comme 'Aqîdatu kulli Muslim). Les programmes scolaires de l’éducation islamique dans plusieurs pays musulmans depuis les années 80, comportent les bases de la doctrine wahhabite enseignée aux élèves. )

REFERENCES et NOTES DE BAS DE PAGE

[1]: Etude tirée de plusieurs références historiques dont : « Fiqh Ahmad Ibn As-siddîq Al-ghumârî » (étude comparative) : auteur : Abî Muhammad Al-hasan Ibn ‘Ali Al-kattânî Al-atharî : édition : Muhammad ‘Ali Bîdûn, Dâr Al-kutub al-‘ilmiyya : Beyrouth Liban : p :25-28. Amîn A-rrayhânî « Târîkhu Najd » : (3éme édition : dâr arrayhânî : Beyrouth,1964) ; Mustafa Talâs : « a-ththawra al-‘arabiyya Al-kubrâ (4éme édition, dâr talâs,Damas, 1986) ;Mahmoud Shâkir : « attârîkh al-islâmî »: (première édition : al-maktab al-islâmî, tome 8 : Beyrouth). Abdel ‘Azîz a-shenâwî : « A-ddawlatu al-‘uthmâniyya dawlatun Muftarâ ‘alayhâ » (première édition :maktabatu Al-anjilou al-misriyya, tome II : Le Caire 1984) .

Pour mieux comprendre le mouvement Wahabbi :se référer utilement à : « A-ssawâ‘iq Al-ilâhiyya fî a-rradi ‘alâ al-wahhâbiyya wa man kaffara al-muslimîna wa hakama bi riddatihim bi ghayri wajhi haqqin» (les tonnerres divins pour répondre aux wahabbis et ceux qui traitent les musulmans de mécréants (d’apostats) et d’innovateurs) du Sheykh Sulaymân Ibn ‘Abdelwahhâb (le propre frère de Muhammad Ibn ‘Abdelwahhâb ) : aux éditions de l’institut Al-Azhar: Maktabatu Al-ttahdhîb, le Caire .
Voir aussi : A-ssalafiyya : marhalatun zamaniyyatun mubârakatun lâ madhhabun islâmî : le salafisme est une période bénie (qui fait allusion aux ancêtres pieux) et non pas une doctrine de l’Islam : une bonne étude sur l’histoire du salafisme wahabbite moderne et son idéologie : auteur : le Shaykh syrien Muhammad Saïd Ramadâne Al-bûti :(en arabe et en français)


[2] Voir « Ihtîfâl bi al-mawlid Annabawî » du professeur Al-Bashîr Al-mahmoudî : éd. : Al-matba‘atu wa al-warrâqatu Al-wataniyya :Marrakech, 2006 : pages 36--39.

[3] On trouve aussi sous cette catégorie : la « salafiyya attaymiyya » et la « salafiyya hanbaliyya » qui sont modérés et prennent en considération les arguments des compagnons et des anciens savants : ils reconnaissent le soufisme et la doctrine théologique du Ash‘arisme. La deuxième catégorie de salafisme est la « salafiyya fiqhiyya » qui représente une continuité et une concordance avec la logique et les instruments juridiques des quatre doctrines : donc il y a un traitement juridique horizontal et vertical des affaires (qui prend en considération les variables du temps et de l’espace tout en restant lié au texte traditionnelle et sa finalité : en utilisant les règles prescrites par les compagnons et par les quatre doctrines pour l’Ijtihâd).. Même référence page 40.

[4]Leur doctrine repose sur leur interprétation personnelle du Coran et de la Sunna. Le wahabbisme se considère comme un mouvement et non pas comme une doctrine mais la réalité et l’impact de ses fatwa fait qu’il ne peut qu’être classé comme doctrine, voir même comme une idéologie dangereuse.

[5]Rapporté par Al- Bukhârî dans son chapitre sur les sectes égarées. Les Khawârij sont apparus suite au différent entre ‘Ali (que dieu l’agrée) et Mu‘âwiya (que Dieu l’agrée) pour dire que le commandement est à Allah seul : ni à ‘Ali ni à Mu‘âwiya ! Et ils ont décidé de tuer ‘Ali et Mu‘âwiya. Les Khawârij ont été qualifiés par le Prophète (paix et salut sur lui) comme étant des gens qui faisaient beaucoup d’actes cultuels -même beaucoup plus que les compagnons eux même-, mais que suite au fait qu’ils interprétaient le Coran au premier degré, leurs cœurs étaient fermés et le Coran n’atteignaient pas leurs coeurs: ‘Ali (que Dieu l’agrée) les a combattu pendant toute la période de sa Khilâfa car ils représentaient une vrai menace pour la foi et leur interprétation des textes étaient superficielles et très dangereuses…Ils étaient derrière l’assassinat et la mutilation de plusieurs de grands compagnons : car les Khawârij considéraient ceux qui n’étaient pas d’accord avec eux, comme des mécréants…

Commenter cet article

Muslima87 27/11/2014 03:19

العلم الشرعي - La science légiférée

La définition du minhaj salafi (المنهج السلفي)


Question :



Il y a certaines soeurs qui s'interrogent sur qui sont les salafs (pieux prédécesseurs) et qu'est-ce que le minhadj salafi ?



Nous vous demandons par conséquent la définition du minhadj salafi, qu'Allah vous bénisse.



Sachant que les gens en ont une vision fausse.



Réponse :



Wa 'aleykoumou as salam wa rahmatou Allahi wa barakatouh.



Je vais t’écrire quelques mots pour te définir ainsi qu'à d'autres le minhadj as-salafi.



Le Minhadj as Salafi (as-Salafiyah), c'est le suivi du Coran et de la sounnah du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم en se conformant à la voie sur laquelle il était :



Lui,

ses compagnons,

ceux qui les ont suivi à la perfection (2ème génération),

ainsi que la génération suivante qui les ont également suivi à la perfection (3ème génération).



Et cela sans rien changer, ni modifier, et sans rien y ajouter ou le diminuer.



Allah le très haut dit dans son noble Livre (traduction rapprochée) :



{Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu.}



Et le très Haut a dit (traduction rapprochée) :



{(Voici) un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent}.



Et il dit (traduction rapprochée) :



{Et nous avons descendu ce Livre béni : suivez le donc et craignez (Allah) afin qu'il vous soit fait Miséricorde}



Et Il dit (traduction rapprochée) :



{Ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier.}



Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement).



Et il dit (traduction rapprochée) :



{Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux}



Et Allah nous rappelle que les opposants aux commandements du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم encours un grand danger, et que la fitna (épreuve/affliction) les atteindraient par le biais de la déviation, du chirk et de l'égarement.



Et il dit (traductions rapprochées) :



{Dis: «Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.}



{Dis: «Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors Allah n’aime pas les infidèles.}



Et l'ensemble de ces versets indiquent l'obligation de suivre le Livre d'Allah et la sounnah de son Messager (prière et salut d'Allah sur lui).



Et les preuves de cela sont nombreuses.



Et il est obligatoire de suivre le Coran et la sounnah avec la même méthode (minhadj) que celle qu'ont emprunté les pieux prédécesseurs (salaf salih), puisqu'ils forment les trois premières générations avec à leur tête le Messager d'Allah et ses compagnons.



Et Allah le Très Haut dit (traduction rapprochée) :



{Et quiconque fait scission d’avec le Messager après que le droit chemin lui soit apparu et suit un sentier autre que celui des croyants alors, Nous le laisserons comme il s’est détourné et le brûlerons dans l’Enfer. Et quelle mauvaise destination!}



Et l'imam al Albani (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :



«Ce qu'il faut souligner, c'est qu' Allah rappel ici, le lien entre le verset : {Et quiconque fait scission d’avec le Messager} et ce qu'il dit ensuite : {après que le droit chemin lui soit apparu et suit un sentier autre que celui des croyants}.



Pourquoi il est apparu dans cette phrase : {après que le droit chemin lui soit apparu et suit un sentier autre que celui des croyants}?



Pourquoi le verset n'a t-il pas été tous simplement révélé sous la forme: {Et quiconque fait scission d'avec le Messager d'Allah après que le droit chemin lui soit apparu}?



Pourquoi Allah à précisé : {Et suit un sentier autre que celui des croyants} ?



Il y a une très grande leçon à tirer en cela.



Car en réalité, tous les groupes et sectes sont présents à la surface de la terre actuellement, et leurs nombres a atteint 73, plus ou moins, et cela nous importe peu.



Quoi qu'il en soit, les groupes sont très nombreux, et chacun d'entre eux prétend suivre le Coran et la Sounnah, et même les nouveau groupes, récemment apparu ont cette prétention.



Et certains d'entre eux vont même jusqu'à dire que le prophète Mohammed صلى الله عليه وسلم n'est pas le dernier des prophètes, et qu'il y a beaucoup d'autres prophètes.



Malgré cela ils disent : nous suivons le Coran et la Sounnah, et il en est de même pour toutes les autres sectes, anciennes ou contemporaines.



Quel est le jugement concernant tous ces groupes qui prétendent tous suivre le Coran et la Sounnah ?



La réponse se trouve dans le verset et les deux hadiths cités précédemment.



Le verset dit (traduction rapprochée) :



{Et quiconque fait scission d'avec le Messager d'Allah après que le droit chemin lui soit apparu}.



Cela signifie que si un groupe suit un autre chemin que celui des premiers croyants qui étaient sur une guidée et une clairvoyance dans la religion, et prétend malgré cela suivre le Coran et la Sounnah, bien qu'ils divergent d'avec les mouslimines et du groupe des mouslimines.



Cela est en réalité une preuve qu'ils font parti des groupes égarés.»



[fin de citation]



Et Allah dit (traduction rapprochée) :



{Les tout premiers [croyants] parmi les Emigrés (el mouhadjirine) et les Auxiliaires (al ansar) et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement (Ihsan), Allah les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès!}



L'imam at-Tabari (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :



"Et quand à ceux qui ont suivis les premiers mouhadjirine et les Ansar dans un beau comportement (Ihsan), ce sont ceux qui se sont soumis à Allah par l'islam et qui ont pris le chemin [des mouhadjirines et des ansars] dans la hijrah, dans leur soutien [envers la religion], et dans les bonnes œuvres."



Et Ibn Kathir (qu'Allah lui fasse Miséricorde) a dit :



"Et ceux qui les ont suivis avec le beau comportement (Ihsan), ont suivis les meilleures des traces, et les meilleurs caractéristiques, et ils invoquent en leur faveur secrètement et publiquement."



Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit:



«Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération, ensuite ceux qui les suivent et ceux encore qui suivent ces derniers. Puis il viendra un temps ou des gens attesteront (en tant que témoins) avant qu’on leur demande de le faire.»

(rapporté par Boukhary & Mouslim)



Il s'agit donc de la génération du prophète صلى الله عليه وسلم et de ses compagnons, puis en deuxième, celle des tabi3ines, et la troisième, celle de ceux qui les ont suivis.



Et le prophète صلى الله عليه وسلم a dit:



«et certes ceux qui étaient avant vous parmi les Gens du Livre se sont divisés en 72 groupes, et ma communauté se divisera en 73 groupes, tous sont au Feu, sauf une qui ira au paradis, qui est la Jamâ'ah (Le Groupe)»

(rapporté par Abou Daoud et d'autres),



et dans une autre version :



«Ce sont ceux qui sont sur quoi j'étais ainsi que mes compagnons»



Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit également:



« Je vous recommande de craindre Allah, d’écouter et d’obéir même si votre émir est un esclave.

Celui d’entre vous qui vivra, verra de grandes divergences. Suivez ma sunna et la sunna des califes bien guidés.

Accrochez-vous y, mordez-y avec vos molaires.

Et prenez garde aux nouveautés (dans la religion) [Muhdâthat], car toute innovation est un égarement ».

(Rapporté par Abou Daoud et d'autres).



Et tous ce que nous avons cité sont des preuves indiquant l’obligation de suivre le Coran et la Sounnah avec la compréhension des pieux prédécesseurs (salafs salih), non pas avec une compréhension conforme à nos passions, ou à ce que l'on désire.



Et les plus importantes choses auxquelles appel ce minhadj sont :



le tawhid, qui consiste à unifier Allah dans ce qui Lui est propre et à combattre ce qui s'y oppose parmi le chirk et ses catégories.

Le suivi de la sounnah du prophète (prière et salutation d'Allah sur lui),

l'adoration d'Allah comme Il l'aime et l'agrée,

combattre ce qui s'y oppose parmi les innovations religieuses (bid'a) et les mythes,

et préserver la clarté et la pureté de la religion.



Et Allah est plus savant



Traduction : AbdelMalik Abou Haroun

copié de nour-elislam.net



السؤال : هناك بعض الأخوات يقلنَ من هم السلف أو كيف هو المنهج السلفي ؟

نطلب تعريف المنهج السلفي شيخنا بارك الله فيك ، علماً بأن الناس يأخذون عنه نظرة خاطئة

الجواب : وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته ، وبعد

فسأكتب لك كلمات تعرفك وغيرك بالمنهج السلفي .

المنهج السلفي يعني اتباع كتاب الله وسنة رسول الله صلى الله عليه وسلم على الطريقة التي كان عليها النبي صلى الله عليه وسلم وأصحابه والتابعون لهم بإحسان وأتباع التابعين لهم بإحسان ، من غير تحريف ولا تبديل ولا زيادة ولا نقصان .

قال الله تبارك وتعالى في كتابه الكريم : { اتبعوا ما أنزل إليكم من ربكم ولا تتبعوا من دونه أولياء قليلا ما تذكرون } ، و قال تعالى : { كتاب أنزلنها إليك مبارك ليدبروا آياته } ، وقال : { وهذا كتاب أنزلناه مبارك فاتبعوه واتقوا لعلكم ترحمون } ،

وقال : { يا أيها الذين آمنوا أطيعوا الله وأطيعوا الرسول وأولي الأمر منكم فإن تنازعتم في شيء فردوه إلى الله والرسول إن كنتم تؤمنون بالله واليوم الآخر ذلك خير وأحسن تأويلا } ، وقال : { فليحذر الذين يخالفون عن أمره أن تصيبهم فتنة أو يصيبهم عذاب أليم } فذكر جل وعلا أن مخالفي أمر النبي صلى الله عليه وسلم على خطر عظيم من أن تصيبهم فتنة بالزيغ والشرك والضلال، أو عذاب أليم.

وقال عز وجل : { وما آتاكم الرسول فخذوه وما نهاكم عنه فانتهوا واتقوا الله إن الله شديد العقاب }

وقال { قل إن كنتم تحبون الله فاتبعوني يحببكم الله ويغفر لكم ذنوبكم والله غفور رحيم . قل أطيعوا الله والرسول فإن تولوا فإن الله لا يحب الكافرين }

فهذه الآيات كلها تدل على وجوب اتباع كتاب الله وسنة رسوله صلى الله عليه وسلم ، والأدلة على ذلك كثيرة

ويجب أن يكون اتباع الكتاب والسنة على نفس المنهج الذي كان عليه السلف الصالح وهم أصحاب القرون الثلاثة الأولى وعلى رأسهم رسول الله صلى الله عليه وسلم وصحابته الكرام ؛

لقول الله تبارك وتعالى : { ومن يشاقق الرسول من بعد ما تبين له الهدى ويتبع غير سبيل المؤمنين نوله ما تولى ونصله جهنم وساءت مصيرا }

قال الإمام الالباني رحمه الله :

الشاهد أن الله عز وجل ذكر هنا في الآية بالإضافة إلى قوله: { ومن يشاقق الرسول } قال بعد ذلك: { ويتبع غير سبيل المؤمنين } ، لماذا جاء بهذه الجملة { ويتبع غير سبيل المؤمنين } ؟ لماذا لم تكن الآية على النحو الآتي: ((ومن يشاقق الرسول من بعد ما تبين له الهدى نوله ما تولى)) إلى آخر الآية؟ لماذا جاء بجملة { ويتبع غير سبيل المؤمنين } ؟ إن في ذلك لعبرة بالغة جدا؛ ذلك لأن كل فرقة وكل طائفة على وجه الأرض اليوم، والتي بلغ عددها ثلاثا وسبعين أو أكثر أو أقل، لا يهمنا، لكن الطوائف كثيرة وكثيرة جدا، كل طائفة من هذه الطوائف تدعي أنها على الكتاب والسنة، حتى آخر طائفة جديدة كمذهب يدعون أنهم على الإسلام وعلى الكتاب والسنة، مع أنهم من الذين يقولون بأن النبي عليه الصلاة السلام ليس خاتم الأنبياء، وإنما هناك أنبياء كثر، حتى هؤلاء يقولون: نحن على الكتاب والسنة، وقس على ذلك سائر الفرق قديما وحديثا، فما هو الحكم بين هذه الفرق كلها وكلها تدعي أنها على الكتاب والسنة؟ الجواب في الآية وفي الحديثين السابقين: الآية تقول: { ومن يشاقق الرسول من بعد ما تبين له الهدى ويتبع غير سبيل المؤمنين } أي: إن أي طائفة تتبع غير سبيل المؤمنين الأولين الذين كانوا على هدى وعلى بصيرة من دينهم، وإن زعمت هذه الطائفة أنها على الكتاب والسنة، فما دام أنها تخالف طريق المسلمين وجماعة المسلمين فهذا دليل على أنها من الفرق الضالة.انتهى

ولقوله :

{ والسابقون الأولون من المهاجرين والأنصار والذين اتبعوهم بإحسان رضي الله عنهم ورضوا عنه وأعد لهم جنات تجري تحتها الأنهار خالدين فيها أبدا ذلك الفوز العظيم }

قال الإمام الطبري : وأما الذين اتبعوا المهاجرين الأولين والأنصار بإحسان ، فهم الذين أسلموا لله إسلامهم، وسلكوا منهاجهم في الهجرة والنصرة وأعمال الخير.انتهى

وقال ابن كثير : فالتابعون لهم بإحسان هم المتبعون لآثارهم الحسنة وأوصافهم الجميلة الداعون لهم في السر والعلانية .

وقال صلى الله عليه وسلم : " خير الناس قرني ثم الذين يلونهم ثم الذين يلونهم ثم يجيء أقوام تسبق شهادة أحدهم يمينه ويمينه شهادته " . متفق عليه .

و قرنه صلى الله عليه و سلم الصحابة ، والثاني التابعون ، والثالث تابعوهم

وقال صلى الله عليه وسلم : :"ألا إن من كان قبلكم من أهل الكتاب افترقوا على ثنتين وسبعين ملة ، وإن هذه الملّة ستفترق على ثلاث وسبعين ؛ ثنتان وسبعون في النار ، وواحدة في الجنّة ؛ وهي الجماعة " ، أخرجه أبو داود وغيره . وفي رواية : " ما أنا عليه وأصحابي "

وقال صلى الله عليه وسلم :

« أوصيكم بتقوى الله والسمع والطاعة وإن عبدا حبشيا فإنه من يعش منكم بعدي فسيرى اختلافا كثيرا فعليكم بسنتي وسنة الخلفاء المهديين الراشدين تمسكوا بها وعضوا عليها بالنواجذ وإياكم ومحدثات الأمور فإن كل محدثة بدعة وكل بدعة ضلالة ». أخرجه أبو داود وغيره

فهذه الأدلة كلها تدل على وجوب اتباع الكتاب والسنة على فهم السلف الصالح ، ولا نفهمهما بأهوائنا وكما نحب

وأهم ما يدعو إليه هذا المنهج : توحيد الله وهو إفراده بكل ما يختص به ، ومحاربة ما يخالفه من الشرك وأنواعه

واتباع سنة النبي صلى الله عليه وسلم وعبادته كما يحب ويرضى

ومحاربة ما يخالفها من البدع والخرافات ، والمحافظة على دين الله صافيا نقيا . والله أعلم

كتبه الشيخ أبو الحسن علي الرملي حفظه الله

بتاريخ 10/05/2010م

Original en arabe
Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

salafya admin 16/05/2007 12:14

wa alaykoum salam ippoGBC, nous allons essayé de répondre point par point inchaAllah à ce que tu as avancé.

Tu es d'accord sur le fait de dénoncer la secte wahabo salafi, ce qui est le devoir de tous les musulmans et musulmanes.

1. Cependant, peux-tu nous rappeller où dans le forum, il est fait cas de la célebration de la naissance du Prophète, nous te remercions par avance.

Le lien que tu fais avec le fait d'enterrer les filles vivantes est infondée, et n'a pas du tout de rapport.

2. Tu dis que nous autorisons l'adoration des tombeaux (sur le blog à priori), peux-tu mon frère ou ma soeur, nous donner le lien, l'article, ou un commentaire de notre part qui dis cela s'il te plait ?

3. Tu nous attribues le fait de refuser de croire à un verset du Coran, peux-tu nous donner le lien s'il te plait, dans lequel il est dit clairement, directement ou indirectement que nous refusons de croire à une seule lettre du Coran, baraka Allahou fik(i).

4. Tu nous attribues aussi le fait de refuser de croire aux attributs de Dieu, peux-tu, s'il te plait, nous donner le lien dans le blog qui dit cela, s'il te plait. Nous te remercions par avance.

5. Ta conclusion sur les critères (totalement faux et infondés) que tu as annoncé(e)s t'amène à nous donner une étiquette: "habaches". Es-tu sûr d'avoir lu la partie dans la présentation qui dis justement le contraire ? Si ce n'est pas le cas, nous t'invitons à le faire inchaAllah ya akhi/oukhti.

Nous attendons votre réponse avec impatience inchaAllah, avec le lien de chaque article correspondant à chaque point pour bien nous rappeller ou nous aurions pu dire cela.

ippoGBC 16/05/2007 02:52

salam

je connais beaucoup de "salafis" ! j'ai analysé vos arguments! tout le monde est criticable! les chiites critiquent et excommunient meme les sahabas! d'autres critiquent et maudissent des prophètes!
les arguments pour défendre le mawlid la visite et l'adoration des tombeaux! le refus de croire au verset sur "istawa 3ala al3arch"! le refus des attributs de dieu que dieu a révélé dans sa propre parole!....
bref tout cela m'ammène à en conclure que ce site a été fait par des ahbaches! j'ai envie de dire une autre secte! j'ai peut etre tort mais ces arguments sont trop récurrents chez les ahbaches pour que cela ne coincide pas!

wasalam

ippoGBC 16/05/2007 02:48

salam

salafi ou non? ce n'est pas le plus important!
moi pour ma part je suis musulman!! mais votre article me choque! vous dénoncez des "innovations" du wahhabisme tout en défendant juste à coté une innovation plus grande! en particulier le mawlid nabawi!
dire que : "On pratiquait alors librement les Mawâlîd (célébration de la naissance du Prophète) dans la mosquée sacrée et on visitait sans restriction le tombeau du Prophète (paix et salut sur lui)... " ne prouve rien y a 14 siécle à la mecque on entérré les filles vivante! le prophète n'a jamais fété son propre anniversaire et a mise en garde contre le fait de transformer sa tombe en un mausolé et en un sanctuaire!
ne pas etre d'accord avec les "wahhabis" c'est une chose dela à défendre les innovations c'est une autre! au fond les critiques que vous avancez sont tout aussi applicables à vous mèmes!

salafya admin 12/05/2007 12:15

wa alaykoum salam les commentaires mensongers, médisants, calomnieux, méprisants, de nature à vouloir endoctriner les gens en les trompant par des paroles en apparences fraternelles sont supprimés; ton commentaire rentrait dans au moins une de ces caractéristiques, c'est pour ça que ça a été supprimés, Allahi barek fik wa salam alaykoum.

Pour ton cas, il s'agissait de fausses informations, hors nous n'avons pas le droit de laisser des commentaires qui pourraient induire nos frères et soeurs musulmans, musulmanes, mais surtout nos frères et soeurs salafi et salafya, qui veulent savoir toute la vérité sur ce groupe dans lequel ils sont, généralement sans avoir cherché à tomber dedans, de bien prendre soin de toute la vérité.