Lever les mains pour invoquer Dieu

Publié le par salafya1

Lever les mains pour invoquer Dieu


Question:

Certains frères m'ont affirmé que le fait de lever les mains systématiquement lorsqu'on fait une invocation est une Bid'ah (innovation blâmable), surtout pour les "dou3as" (invocations) qui sont faites après la prière rituelle -Salât-. Le fait de lever les mains durant les invocations ne serait légiféré que dans certains cas spécifiques... Qu'en est-il réellement ?


Réponse:

Au sujet des invocations, il est à noter que si celles-ci sont faites au cours d'un acte rituel -Ibâdah- (durant la Salâh par exemple), dans ce cas, effectivement, on ne doit y lever les mains que s'il est rapporté du Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam) qu'il l'a fait.

Par contre, pour les invocations qui sont faites en dehors des actes rituels, des savants ont explicitement mentionné que le fait de lever les mains durant celles-ci faisait partie des "Aadâb" (règles de bienséances) de tous les "Douas" en général. Cet avis est présenté notamment par l'Imâm Ghazâli r.a. dans son "Ihyâou Ouloûmid Dîne" (Revivification des sciences de la Religion), Sayyid Sâbiq r.a. dans son "Fiqh ous Sounnah" (Volume 2/ Page 97) et Cheikh Moubârakpoûri dans son commentaire du "Sounan Tirmidhi". Dans son "Souboul ous Salâm" (qui est le commentaire de l'ouvrage de Ibné Hadjar r.a. intitulé "Boloûgh oul Marâm"), Amir As Sanâni r.a. affirme lui aussi clairement qu'il est "Moustahab" (recommandé) de lever les mains durant les invocations, et il ajoute même que les Hadiths à ce sujet sont nombreux. Selon lui, Hâfidh Al Moundhiri r.a. aurait composé un livret afin de réunir tous ces Hadiths (Réf: "Souboul ous Salâm" - Volume 4 / Page 219).
L'Imâm Boukhâri r.a. pour sa part a carrément intitulé chapitre dans son célèbre ouvrage de Hadiths authentiques:
"Bâb raf'oul aydîy fid dou'â"
(Chapitre concernant le fait de lever les mains durant les invocations)


Lever les mains au niveau des épaules

Conformément à ce que rapporte Dâwûd : Ibn ‘Abbâs a dit:
«En demandant quelque chose à Dieu, on lève les mains au niveau des épaules ; en invoquant Son pardon, on fait signe d’un seul doigt (l'index dirigé vers le haut) ; en L’implorant, on tend les deux mains. »

Mâlik Ibn Yasâr rapporte que le Prophète a dit :
"Si vous demandez quelque chose à Dieu, faites-le en tendant les paumes et non le dos des mains ».

On rapporte également d’après Salmân que le Prophète a dit : «Votre Seigneur est Pudique et Généreux. Lorsque l’un de Ses serviteurs lève les mains vers Lui, Sa pudeur L’empêche de le renvoyer bredouille

Dans ce très court chapitre, il fait allusion à trois Hadith authentiques, rapportés respectivement par Abou Moûsa Al 'Ach'ariy (radhia Allâhou anhou), Ibnou Oumar (radhia Allâhou anhou) et Anas (radhia Allâhou anhou). Ces trois Hadiths relatent des invocations que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait fait en levant les mains.

En commentant ce passage du Sahîh Boukhâri, Ibn Hadjar r.a. écrit : "Il y a dans le premier Hadith une réfutation de ceux qui affirment que le fait de lever les mains de cette façon ne se fait que durant l'"Istisqâ" (invocation pour la pluie). (En fait,) il y a dans ce Hadith et dans celui qui le suit une réfutation de ceux qui affirment qu'on ne lève pas du tout les mains durant les invocations autres que celle de l'"Istisqâ". (…)"
(Réf: Fath oul Bâriy - Volume 11 / Page 141)

I
l affirme ensuite qu'"il y a de nombreux Hadiths qui évoquent le fait de lever les mains durant les invocations". Dans les lignes suivantes, je vais citer quelques un de ces Hadiths:

1- Abou Houreïra (radhia Allâhou anhou) rapporte que Toufaïl Ibn Amr Ad Dawsi (radhia Allâhou anhou) vint auprès du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et lui dit: "Ô Messager de Dieu ! Les "Daws" (sa tribu) ont désobéi et ont refusé (d'accepter l'Islam). Implore donc Allah contre eux." Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) se mit alors face au Qibla et leva ses mains. Les gens pensaient qu'il allait les maudire (c'est à dire les "Daws"). Il dit: "Ô Allah ! Guide les "Daws" et amène les (moi)." (Boukhâri et Mouslim)

2- Abou Houreïra (radhia Allâhou anhou) toujours rapporte un autre Hadith (où il est question notamment de l'importance de la subsistance licite), à la fin duquel on peut lire ceci : (...) Puis il mentionna (la situation) d'un homme qui fait un long voyage, a les cheveux ébouriffés ("ach'ath"), est couvert de poussière, et tend les deux mains vers le ciel (en disant): "Ô mon Rabb ! Ô mon Rabb !" (Mais) sa nourriture est illicite, ainsi que sa boisson et ses vêtements, et il a été nourri également du "Harâm" (de l'interdit)… Comment son (invocation) pourrait être acceptée ?" (Mouslim)
3- Dans le Sahîh Mouslim, il y a un Hadith assez long dans lequel il est mentionné que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) est allé visiter le "Djannatoul Baqi'" (cimetière de Médine), où il est resté longtemps debout, puis a levé ses mains en trois fois. (Mouslim - Volume 2 / Page 670) En commentant cette Tradition, l'Imâm Nawawi r.a. écrit notamment ceci: "(…) Il y a dans ce Hadith la recommandation d'allonger les invocations, de les répéter et de lever les mains durant celles-ci (…)"


4- Enfin, on peut également citer un autre Hadith, rapporté par Salmân (radhia Allâhou anhou) et qui est assez explicite sur le fait de lever les mains durant les invocations en général (étant donné qu'il n'y a rien dans ce Hadith qui permettrait de spécifier sa portée… quiconque affirmerait que ce Hadith n'a pas une portée générale et qu'il est lié à un contexte précis se doit d'appuyer son assertion de preuves); celui-ci relate que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit:
"Certes, Votre Seigneur est "pudique" et généreux ("hayyiyyoun karîmoun"); Il est "gêné" (yastahyî"), lorsqu'un serviteur lève les mains vers Lui, de les retourner vides."
(Cité par Ibn Hadjar r.a. dans son "Bouloûgh oul Marâm", qui indique que le Hadith est présent dans les trois sounan (Tirmidhi, Abou Dâoûd et Nasaï ) et a été authentifié par Hâkim. Pour information, Adh Dhahabi r.a. a confirmé ici l'authentification de Hâkim. "Sahîh sounan Tirmidhi" - Hadith 2819, "Sahîh sounan Ibn Mâdja" - Hadith 3117 et "Sahîh sounan Abi Dâoûd" - Hadith 1320)

En considérant tout ce qui a été énoncé jusqu'à présent, les personnes à qui, ne leur sont pas parvenus toutes ses preuves tirés de l'authentique tradition prophétique, à la lumière de nos plus éminents savants de l'Islam depuis le Prophète jusqu'à nos jours, il est de notre devoir de leur faire savoir, cela par la voie de la sagesse, de la douceur fraternelle, et surtout l'ouverture du cœur.

Mais il est également de leur devoir de prendre connaissance de l'Islam et de ne pas qualifier de "bid3a" (innovation), ni de pratique infondée, le fait de lever les mains durant les invocations. Comme nous l'avons vu précédemment les savants qualifient cela de "Adab" (règle de bienséance).

Pour confirmer encore cela, si besoin en était, citons l'Imâm Nawawi r.a. -extraits de son ouvrage "Al Madjmou'"- à ce sujet... Après y avoir affirmé qu'il est recommandé de lever les mains durant les invocations (Pages 448 à 450) et après avoir cité de nombreux Hadiths à ce sujet, il écrit :
" (…) Et le but (en citant tous ces Hadiths) est que l'on sache que celui qui prétend que (le fait de lever les mains pour les invocations) se limite uniquement aux contextes précis de ces Hadiths , alors il commet une erreur grossière ("ghalatan fâhishan") (…)"

Il est bon de rappeler, au sujet de l'Imâm An Nawawi r.a. toujours, qu'il a intitulé ainsi un court chapitre de son ouvrage "Al Adhkâr": "Lever les mains durant les invocations, puis les passer sur le visage."

Il y cite un Hadith -rapporté par Oumar (radhia Allâhou anhou) et présenté par l'Imâm Tirmidhi r.a.- qui dit en ce sens que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), lorsqu'il levait les mains durant les invocations, ne les rabaissait pas sans les avoir au préalable passé sur le visage.

Il précise cependant que ce Hadith a été qualifié de "Dhaïf" (faible). Mais ce n'est pas pour autant que l'on ne doit accorder aucune considération à celui-ci : En effet, même si cette version du Hadith citée par l'Imâm Tirmidhi r.a. présente des faiblesses, son sens est cependant confirmé par d'autres Traditions ("Chawâhid").

C'est la raison pour laquelle Ibnou Hadjar r.a. écrit, dans son "Boloûgh oul Marâm", qu'en raison de ces différentes versions concordantes, on peut considérer ce Hadith comme fiable ("Hassan") ("Bâb oudh dikri wad douâ" - Page 446).

Enfin, il y a -au moins- une Tradition qui indique assez clairement que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) levait les mains lorsqu'il faisait des invocations après la Salât.

Mouhammad Ibn Abi Yahyâ Al Aslami dit en ce sens qu'il a assisté une fois à la scène suivante :
Abdoullâh Ibn Zoubayr (radhia Allâhou anhou) a vu un homme lever ses deux mains pour faire des invocations avant qu'il ne complète sa prière. Lorsqu'il eut terminé celle-ci, Abdoullâh Ibn Zoubayr (radhia Allâhou anhou) lui dit que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) ne levait pas ses mains tant qu'il n'avait pas fini sa prière. (Rapporté par Tabrâniy. Hâfidh Al Haythami r.a. affirme que les narrateurs de la chaîne de transmission sont "thiqah" (dignes de confiance, fiables) - "Madjma'ouz Zawâïd" - Volume 10 / Page 169).
Wa Allâhou A'lam !
Et Dieu est Plus Savant !

Publié dans Innovation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elbakkayg 25/12/2014 22:15

Salam alaykoum,

Avec toutes ces lignes, tu n'as pas prouvé (Dalil) que levées les mains pour les invocations après la prière obligatoire et de passer les mains sur le visage était légiféré...!

Les actes que le musulman peut reproduire avec Dalil ce sont que les actes que le prophète (salallahu alayhi wa salam) à fait dans les moments qui sont liés à ses actes ou que ses compagnons ont fait dans ses mêmes conditions.

Là tu confirmes avec tout ce texte que tu ne peux pas lever les mains après la prière pour les invocations et que tous les hadiths présentés dans ce texte vont de ce sens, les moments pour levé les mains lors des actes d’adorations sont légiféré et le musulman pour lever les mains pour ses invocations en dehors de ça..!

Faire tout ça pour prouver un raisonnement que tu as simplement copié des savants Soufis et Asharite, car toute cette page vient de leur discours quand l’on trouve dans leur cours sur YouTube ou sur le site Internet de leur confrérie égarée.

La Sunna c’est le suivi des actes du prophète (salallahu alayhi wa salam) et des compagnons dans les actes, le comportement et l’enseignement, et les actes sont liés aux conditions ou elles sont appliquées, LA SUNNA.

Mohamed_sahih 21/11/2014 17:44

salam halikoum, je suis pas contre de lever ses mains, mais désolé quelqu'un qui dit de suivre les hadith da3if c'est quelqu'un qui induit en erreur les gens .... A bon entendeur