Le fondateur de la salafya

Publié le par salafya1

FONDATION ET FONDEMENT DE LA SALAFYA PAR MOUHAMMAD IBN ABDELWAHAB

La louange est à Allah le Créateur de l'univers, Lui Qui existe de toute éternité exempt de début et de fin sans endroit, Celui Qui ne meurt pas et Qui ne s'anéantit pas, Celui Qui est exempt du changement, de l'évolution, des défauts et des imperfections, Rien n'est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit. Que Allah honore davantage le bien-aimé de nos coeurs, notre maître Mouhammad, ainsi que sa famille et ses compagnons et qu'Il préserve sa communauté de ce qu'il craint pour elle. Frères musulmans, Soyez en gardes contre un groupe égaré qui a pris pour religion d'attriber le corps à Allah et de L'assimiler à Ses créatures, qui a choisi pour voie de porter atteinte au Prophète et aux vertueux et pour principe d'accuser tous les musulmans de mécréance en leur attribuant l'association.

Ce groupe qui s'est détourné de l'obéissance à Allah et à Son Messager et qui a suivi une voie différente de celle des croyants, c'est le groupe des "wahhabites".

Cette secte a été fondé il y a 250 ans par Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab, un homme de la région du Najd – la région de la péninsule arabique dont la capitale est Ar-Riyad, cette ville nouvelle entièrement bâtie par les grandes compagnies pétrolières américaines . Cet homme a réussi à fanatiser les bédoins de cette région et a été suivi par la suite par une racaille qui a accepté sa dissension et qui l'ont à leur tour propagée.

En raison des énormes moyens financiers mis en œuvre pour son service, le mal de la dissension provoquée par ce groupe a pu atteindre un grand nombre de pays musulmans. Le feu de la dissension a pris, les orateurs du mal se sont levés et la catastrophe s'est généralisée au point que plus des trois quarts des mosquées d'Europe sont actuellement sous l'influence directe des wahhabites qui se cachent hypocritement sous le nom de salafites.

Dans l'objectif de tromper les gens, ce groupe a donc pris d'autres dénominations trompeuses, comme "Les Salafites" ou "Ansarou s-Sounnah" et d'autres noms encore


Le Messager de Allah  nous a pourtant mis en garde contre la dissension de cet homme, Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab, lorsqu'on lui avait cité la région de Najd pour qu'il fasse des invocations de bénédiction en sa faveur. Le Prophète n'avait pas donné satisfaction à ceux qui le lui avaient demandé mais il avait dit au contraire ce qui signifie : "C'est de là-bas qu'apparaîtra le fer de lance du diable" [rapporté par Al-Boukhariyy]. Dans une autre version, il a dit ce qui signifie : "La fitnah (discorde) viendra de l'Est". Or à l'est de Médine, il n'y a que Riyad et Qatar les deux fiefs des wahhabites.

Que l'on sache que Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab n'est apparu qu'au douzième siècle de l'Hégire. Il a repris les thèses de son prédécesseur dans l'assimilation de Allah à Ses créatures et dans la perturbation des musulmans, celui qui s'est singularisé et qui a contredit Ahlou s-Sounnah wa l-Jama^ah dans la croyance et les pratiques, Ibnou Taymiyah.


Les gens de science citent que Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab était grand désobéissant envers son père le Chaykh ^Abdou l-Wahhab Ibnou Soulayman qui était en colère contre lui. Il voyait clair en lui et disait aux gens : " Vousallez voir ce que vous allez voir comme mal de Mouhammad ". Effectivement, Allah a prédestiné qu'ait eu lieu ce qui a eu lieu.

De même, son frère le Chaykh Soulayman était un homme de science et l'a blâmé fortement en tout ce qu'il faisait ou ordonnait. Il lui a très bien répliqué avec les 'ayah (versets) et les hadith et autres paroles des savants. Il a appelé sa réplique : Faslou l-Khitab fi r-Raddi ^ala Mouhammad Ibni ^Abdi l-Wahhab montrant clairement que son frère Mouhammad déclarait explicitement mécréante toute la communauté, appelait les musulmans associateurs et se rendait licite leur sang et leurs biens, c'est-à-dire qu'il rendait permis le massacre et le pillage des musulmans. (!)

Le fondateur du wahhabisme s'est concentré sur certains bédoins éloignés de la science. Ils se sont mis à croire que quiconque n'avait pas pour croyance ce que disait Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab était un mécréant, un associateur, dont le sang et les biens sont licites. C'est pour cela que Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab a envoyé quelqu'un surprendre et tuer son frère le Chaykh Soulayman car ce dernier le contredisait dans ses idées et dans ce à quoi il appelait. Mais Allah l'a sauvé de son mal et de sa ruse.

Parmi ses ignominies, Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab déclarait mécréant toute personne faisant le tawassoul (l'invocation de Allah par les êtres de vertu, les prophètes ou les saints), ainsi que toute personne faisant le tabarrouk (la recherche de la bénédiction par les traces physiques des prophètes ou des saints).

Il déclarait également mécréant celui qui dit : "Ya Mouhammad" après la mort du Prophète. Il interdisait de réciter l'invocation en faveur du Prophète à haute voix ; cela lui faisait mal lorsqu'il entendait as-salatou ^ala n-Nabiyy et interdisait de la prononcer à haute voix du haut des minarets. Il cherchait à nuire à ceux qui le faisaient, les châtiait durement et en arriva même à les tuer. Il disait : (Les instruments de musique dans la maison de la fornication sont un péché moins grave que de réciter l'invocation en faveur du Prophète au-dessus des minarets). Il faisait croire à ses adeptes que tout cela n'était motivé que par souci de conservation du tawhid (la croyance en l'unicité). Ses adeptes et lui-même rabaissaient le Prophète. L'un des wahhabites contemporains a dit une fois en la présence du Prophète  , auprès de sa tombe : (Mon bâton que voilà est meilleur que Mouhammad parce qu'il peut être utile pour tuer les serpents et ce qui est semblable. Quant à Mouhammad, il est mort et il ne reste de lui aucune utilité).

Mouhammad Ibnou ^Abdi l-Wahhab a fait brûler de nombreux livres de jurisprudence, d'exégèse et de hadith qui s'opposent à ses mensonges.

Parmi les choses vulgaires qu'il a professées, il y a son interdiction de réciter l'histoire de la naissance honorée et de visiter la tombe du Prophète.

Parmi les crimes les plus graves qu'il a commis, lui et ceux qui l'ont suivi, il y a le massacre des gens lors de leur prise de At-Ta'if. Il est responsable d'une tuerie générale qui n'a épargné ni les viellards ni les enfants. Ils se sont mis à égorger le bébé encore nourrisson sur la poitrine de sa mère, l'homme dans la mosquée en inclination ou en prosternation. C'est ainsi qu'ils ont exterminé les musulmans de cette ville. Ils ont pillé les biens et l'argent, ils ont jeté par terre les exemplaires des Livres du Qour'an, les exemplaires de Al-Boukhariyy et Mouslim et le reste des livres de jurisprudence et de hadith dans les rues mêmes puis se ils sont mis à les piétiner.


Ce qui est surprenant de leur part, c'est qu'ils dupent les gens en prétendant défendre le tawhid de Allah. Ainsi, ils déclarent mécréant quiconque dit la 'ilaha 'il-la l-Lah Mouhammad raçoulou l-Lah mais qui n'est pas des leurs du moment qu'il fait le tawassoul par le Prophète, chose qu'ils considèrent comme de l'association. Alors que de leur côté, ils déclarent clairement que l'istiwa' de Allah est le fait de s'asseoir.!! Ils Lui attribuent également la main et le visage ainsi que la direction et prétendent qu'Il descend physiquement dans le ciel de ce bas-monde. Ainsi, ils attribuent à Allah le corps !! soubhanah Lui Qui est exempt de ce que disent les injustes.

Où est donc leur tawhid, leur croyance en l'exemption de Allah des attributs des créatures après qu'ils Lui ont attribué un corps doté d'organes, limité et qui se déplace, chose dans laquelle Allah serait associé à la plus vile des créatures ?

En examinant minutieusement les livres de ces wahhabites, et après une étude et une recherche rapide, il s'avère pour toute personne dotée de raison, d'une manière claire, qu'ils ne sont qu'une nouvelle branche des hachawiyyah (ceux qui disent n'importe quel propos), moujassimah (ceux qui attribuent à Allah le corps ), sectes qui sont apparues dans le passé. Ainsi, ils considèrent que Allah est un corps limité, semblable aux corps des créatures. Ils Lui confirment des attributs humains tels que les membres, les organes, l'immobililté, la montée, la descente, la position assise et d'autres caractéristiques humaines. Leur croyance est clairement anthropomorphiste, à l'opposé de la croyance des musulmans.


La ligne de conduite de cette secte est basée sur des croyances corrompues mais elle appuyée par de l'argent en quantité. Parmi les conséquences géostratégiques de cette secte, il y a la dispersion du rang des musulmans, la diffusion de croyances erronées et la propagation d'adeptes qui s'égarent eux-mêmes et qui égarent les autres, selon le principe éprouvé mais dévastateur du cheval de Troie. Leur stratégie passe par les mosquées traditionnelles dans lesquelles ils s'installent de façon anonyme jusqu'à ce que les gens les prennent pour des savants.

Ils ont ainsi déclaré explicitement leur croyance en l'assimilation de Allah à Ses créatures, en raison de l'éloignement de leurs coeurs de la voie de vérité et en raison de leur attachement à ce qui n'est pas explicite dans le Qour'an et la Sounnah, dans le but de provoquer la discorde et satisfaire leurs mauvais penchants. Il est ainsi arrivé que dans certains pays, les jeunes qui ont appris auprès d'eux dans leur université de Riyad ont osé dire à leurs pères et mères : (Nous sommes des enfants d'adultère ; vous nous avez donné naissance alors que vous étiez des associateurs). Certain ont même osé essayer tuer leur père parce qu'il était de ceux qui font le tawassoul par le Prophète.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article